Chaque promesse de Dieu dans la Bible a son contexte pour sa manifestation.

Derrière chaque promesse divine, il y a une atmosphère spirituelle à créer pour vivre la réalité de cette promesse.

Nous aimons bien citer les promesses de la Bible, mais nous ignorons très souvent notre responsabilité quant à l’atmosphère à créer pour la manifestation de ces promesses.

Voici un enseignement que Jésus-Christ a donné à Ses disciples :

« Si ton frère a péché, va et reprends-le entre toi et lui seul. S’il t’écoute, tu as gagné ton frère. Mais, s’il ne t’écoute pas, prends avec toi une ou deux personnes, afin que toute l’affaire se règle sur la déclaration de deux ou de trois témoins.

S’il refuse de les écouter, dis-le à l’Eglise ; et s’il refuse aussi d’écouter l’Eglise, qu’il soit pour toi comme un païen et un publicain. Je vous le dis en vérité, tout ce que vous lierez sur la terre sera lié dans le ciel, et tout ce que vous délierez sur la terre sera délié dans le ciel.

Je vous dis encore que, si deux d’entre vous s’accordent sur la terre pour demander une chose quelconque, elle leur sera accordée par mon Père qui est dans les cieux.

Car là où deux ou trois sont assemblés en mon nom, je suis au milieu d’eux.»

Matthieu 18 : 15-20

Nous aimons très souvent citer le verset 18 :

« Je vous le dis en vérité, tout ce que vous lierez sur la terre sera lié dans le ciel, et tout ce que vous délierez sur la terre sera délié dans le ciel. »

Ou encore le verset 20 qui dit : « Car là où deux ou trois sont assemblés en mon nom, je suis au milieu d’eux. »

Mais très souvent nous ignorons qu’il y a une atmosphère qui précède les promesses rattachées aux versets 18, 19, 20.

Elles sont certes des promesses réelles à valeur éternelles sûres ; mais leur accomplissement n’est pas automatique.

Ce n’est pas par exemple parce que les croyants se réunissent que le Seigneur est automatiquement là parce qu’un verset biblique le dit ; NON !

Voici la preuve d’une église qui se réunissait, alors que Jésus était dehors; c’était l’église de Laodicée :

Jésus a dit à cette église :

« Voici, je me tiens à la porte, et je frappe: si quelqu’un entend ma voix, et m’ouvre la porte, j’entrerai chez lui, je souperai avec lui, et lui avec moi. » Apocalypse 3:20

Jésus a certes fait des promesses merveilleuses dans ce passage de Matthieu 18 :18-20 ; mais quelle est l’atmosphère dans laquelle de telles promesses se réalisent-elles?

Pour que tout ce que nous délions dans les cieux soient déliés sur la terre, quel type d’atmosphère faut-il ?

Pour que lorsque les chrétiens se réunissent et le Seigneur soit là, quel type d’atmosphère devront nous créer ?

Si tout ce que nous délions sur la terre était vraiment délié au ciel, comment expliquer qu’il y ait tant de prières non exaucées jusqu’à ce jour dans nos vies et nos églises?

La chose est que la puissance de la manifestation des versets 18 à 20 se trouve dans les trois versets qui les précèdent.

Matthieu 18 :15-17

« Si ton frère a péché, va et reprends-le entre toi et lui seul. S’il t’écoute, tu as gagné ton frère. Mais, s’il ne t’écoute pas, prends avec toi une ou deux personnes, afin que toute l’affaire se règle sur la déclaration de deux ou de trois témoins. S’il refuse  de les écouter, dis-le à l’Eglise; et s’il refuse  aussi d’écouter l’Eglise, qu’il soit pour toi comme un païen et un publicain. »

Il faut bien noter dans les paroles de Jésus que les versets 18 à 20 ne sont qu’une conséquence des versets que je viens d’énoncer.

Regarde Bien :

« Je vous le dis en vérité, tout ce que vous lierez sur la terre sera lié dans le ciel, et tout ce que vous délierez sur la terre sera délié dans le ciel. Je vous dis encore que, si deux d’entre vous s’accordent sur la terre pour demander une chose quelconque, elle leur sera accordée par mon Père qui est dans les cieux. Car là où deux ou trois sont assemblés en mon nom, je suis au milieu d’eux. »

Ces versets sont clairement la conséquence des versets 15 à 17.

Nous voyons donc bien que ces versets conditionnent les versets 18 à 20.

QUELLE EST ATMOSPHÈRE A CRÉER POUR VIVRE LES MERVEILLEUSES PROMESSES DES VERSETS 18 A 20 ?

  1. Ton attitude de cœur vis-à-vis des péchés de ton frère :

Jésus commence par dire : « Si ton frère a péché, …. », Cela montre très clairement que le péché n’est pas la chose normale dans la vie du croyant, mais cela peut arriver accidentellement.

Jésus n’a pas dit « Lorsqu’il péchera » comme si on devait s’attendre à ce qu’un croyant pèche ; mais il a dit « Si ton frère pèche » ; ceci montre très clairement que c’est un accident.

La sainteté est la nature du croyant, c’est l’héritage du croyant, c’est cela que Christ a acquis pour nous à la croix.

Nous ne sommes pas là pour encourager le péché.

Cependant « si ton frère pèche »

S’il te fait du tort,

S’il a des infirmités, …

Voilà l’état des lieux-tests que Jésus-Christ met pour les promesses des versets 18 à 20.

Chacun de nous est à ce test chaque jour, ce test de comment nous gérons les péchés et les fautes des autres.

Ton attitude de cœur vis-à-vis des péchés de ton frère t’indique le niveau jusqu’où tu peux lier et délier; cela indique si vous pouvez vous rassembler et que Christ soit présent.

  1. GARDER LA RÉPUTATION ET L’HONNEUR DE TON FRÈRE

Jésus continue en disant : « va et reprends-le entre toi et lui seul. S’il t’écoute, tu as gagné ton frère. »

Il dit, si ton frère a péché, va et reprends-le entre toi et lui seul.

Jésus insiste sur le fait que la première tentative de récupération de ton frère doit être entre toi et lui SEUL.

  • Pourquoi seul ?

Simplement parce que tu aimes ton frère d’un amour tel que tu ne veux pas salir sa réputation, tu ne veux pas ternir son image, tu veux protéger son honneur.

Voilà la seconde attitude.

Cette attitude vécue au quotidien te transportera automatiquement dans les réalités des promesses des versets 18 à 20 « Je vous le dis en vérité, tout ce que vous lierez sur la terre sera lié dans le ciel, et tout ce que vous délierez sur la terre sera délié dans le ciel.

Je vous dis encore que, si deux d’entre vous s’accordent sur la terre pour demander une chose quelconque, elle leur sera accordée par mon Père qui est dans les cieux.

Car là où deux ou trois sont assemblés en mon nom, je suis au milieu d’eux. »

  • Le voir seul traduit un cœur qui a un amour profond pour ce frère qui a péché.
  • Le voir seul traduit ce désir et cette détermination intérieure à préserver son honneur et sa réputation.
  • C’est l’expression d’un élan de cœur qui cherche à gagner son frère.

Toute la pensée de Christ ici est de tout faire pour ramener ton frère sur le droit chemin.

Lorsque la Bible parle de reprendre ton frère, il ne s’agit pas d’aller le blâmer, ou le condamner ou encore lui adresser des paroles de rejet.

Le but de reprendre ton frère, Jésus-Christ l’a bien exposé : « S’il t’écoute, tu as gagné ton frère. »

Le but c’est de l’amener à t’écouter.

Le but c’est de le gagner, c’est-à-dire le ramener sur le droit chemin.

C’est donc dans un esprit d’amour et de conquête que tu dois aller vers ton frère.

Un croyant qui vit une telle vie, une communauté qui vit une telle vie, connaît des explosions de visitations de Dieu.

Personne ne pourra me dire que Jésus-Christ est présent dans une église et cette église est morte; non, cela n’est pas possible !

  1. SI TON FRÈRE NE T’ECOUTE PAS !

« Mais, s’il ne t’écoute pas, prends avec toi une ou deux personnes, afin que toute l’affaire se règle sur la déclaration de deux ou de trois témoins. »

Ce verset nous montre l’attitude que nous devons avoir et cultiver :

Nous devons être pressés de l’intérieur par l’amour.

C’est l’amour qui te presse à tout faire pour sauver ton frère qui a péché.

Si tu cherches une ou deux autres personnes, c’est simplement parce que tu ne peux pas laisser ce précieux frère entre les mains de l’ennemi.

Tu ne vas pas chercher n’importe qui, et tu n’y vas pas pour te plaindre de ce frère. Tu es sous fardeau de le voir sur le droit chemin.

Tu vas chercher des personnes supérieures que tu juges que le frère en faute peut facilement écouter.

Le manque de puissance et d’exaucements aux nombreuses prières dans les vies des croyants et des églises est principalement dû aux commérages et aux calomnies.

Le diable sait que la meilleure manière de paralyser la vie d’un croyant, de paralyser la puissance spirituelle dans la vie d’une église c’est de les noyer dans « l’onction satanique » de commérages et de calomnies.

Lorsque tu trouves un environnement ou il y’ un océan de calomnies et de commérages, tu sais que tu as trouvé « le lit du diable ».

Une telle atmosphère dans une vie ou dans une église ne peut que paralyser la puissance de Dieu.

Jésus-Christ n’est pas dans un tel environnement.

Très peu de ce qui est lié sur la terre se trouvera lié au ciel et très peu de ce qui est délié sur la terre se trouvera délié au ciel.

Il y a une atmosphère spirituelle intérieure qui doit être créée pour que chaque promesse de Dieu s’accomplisse.

Comprenons-nous aujourd’hui pourquoi l’église manque tant de puissance spirituelle ?

Ce qu’il faut savoir c’est que: La puissance de Dieu ne se manifeste pas n’importe où !

Même avec Jésus, la puissance ne s’est pas manifestée pleinement dans Son village natal à Nazareth.

« Et il ne fit pas beaucoup de miracles dans ce lieu, à cause de leur incrédulité. »

Matthieu 13:58

Très souvent dans nos milieux chrétiens, dès qu’un frère a commis un péché, il devient l’élément sujet de toutes les conversations.

Pire encore plusieurs imaginent des méchancetés et les collent comme réalités sur la vie d’autres personnes et les propagent.

C’est une œuvre de satan et de ses agents introduits dans l’église.

Levons-nous frères pour faire barrière aux commérages et aux calomnies dans l’église.

  1. L’AMOUR EST LA TENUE DU SOLDAT CHRÉTIEN

Chaque armée a une tenue et c’est par la tenue que l’on identifie les différentes forces de l’ordre dans chaque pays.

Il en est de même de l’église ; l’Eglise est l’armée du Seigneur de gloire Jésus-Christ.

Et Jésus a donné la couleur et le constituant de la tenue de Son armée; voici ce qu’il a dit :

« A ceci tous connaîtront que vous êtes mes disciples, si vous avez de l’amour les uns pour les autres. » Jean 13:35

Jésus-Christ a clairement établi le fait que la tenue de Son armée c’est l’AMOUR !

Celui qui passe à côté de l’amour ne fait pas partie de Son armée; voilà pourquoi, il ne peut ni lier ni délier.

Jésus-Christ a donné un exemple très pratique de comment nous devons traiter les infirmités ou les péchés de nos frères.

Voici ce qu’Il a fait :

« Ensuite il versa de l’eau dans un bassin, et il se mit à laver les pieds des disciples, et à les essuyer avec le linge dont il était ceint. » Jean 13:5

Il lava la poussière sur les pieds de ses disciples.

Il les nettoya de la saleté qu’ils avaient ramassée au cours de leur marche de la journée.

C’est comme cela que nous devons traiter les péchés et les offenses des frères.

C’est le chemin pour la manifestation de la puissance spirituelle.

Trop de chrétiens crient à Dieu pour manifester la puissance spirituelle;

Plusieurs crient et font des longs jeûnes et très sincères pour voir Dieu les exaucer;

Tout cela est bon; mais j’ai peur que pendant que nous faisons ces choses, Dieu soit en train de nous attendre sur le terrain de la manière par laquelle nous traitons nos frères.

Le test du véritable amour c’est face aux péchés et infirmités de ton frère.

C’est là que tu découvres combien nous sommes pleins d’orgueil et de justice propre.

C’est notre orgueil qui nous fait calomnier et commérer contre les autres.

  1. L’ESPRIT DU MONDE

Très souvent nous parlons du monde dans l’église et comment le monde a envahi l’église; le problème c’est que plusieurs ne connaissent même pas ce qu’on appelle « le monde dans l’église »

L’esprit du monde déprécie l’être humain, le vilipende et le calomnie.

Le monde cherche la moindre erreur et la moindre tâche pour s’y accrocher et en faire la « une » des journaux et télévisions.

Le monde ne connaît pas l’amour.

Une autorité peut bien gouverner pendant son mandat, accomplir de très grandes choses, mais le monde va capitaliser, mettre de l’emphase sur ce qu’il a fait comme erreur.

Regardez les partis d’opposition dans les nations du monde; ils passent le temps à peindre en noir tout ce que font ceux qui sont au pouvoir.

Ils veulent atteindre le pouvoir par tous les moyens.

C’est cela l’esprit du monde dans le contexte de cet enseignement.

Comment le monde gère-t-il les fautes des gens ?

As-tu une façon différente de les gérer ?

Si tu ne gères pas comme Christ le prescrit dans ce passage de Matthieu, alors tu es sous le contrôle de l’esprit du monde.

C’est l’esprit du monde qui t’anime.

L’esprit du monde ne peut pas manifester la puissance du Saint-Esprit.

  1. S’IL NE LES ECOUTE PAS …

« S’il refuse  de les écouter, dis-le à l’Eglise; et s’il refuse  aussi d’écouter l’Eglise, qu’il soit pour toi comme un païen et un publicain. » Matthieu 18 :17

Jésus insiste sur le fait que l’amour pour ton frère doit te pousser à tout faire pour le ramener sur le droit chemin.

Il dit : « S’il refuse  de les écouter, dis-le à l’Eglise »

Pourquoi ?

Jésus est en train de dire que s’il refuse d’écouter les deux personnes que tu as amenées pour le convaincre, amène l’affaire à l’église ; aux dirigeants de l’église.

Dans la conception de Jésus-Christ, l’église est une famille.

Très souvent on dit que « le linge salle se lave en famille ».

Emmène la personne dans la famille pour que toute la famille (l’église) puisse tout faire pour la gagner.

Nous voyons bien ici que la force derrière toutes ces actions c’est l’amour.

CONCLUSION :

Jésus-Christ a fait de très belles promesses dans les versets de Matthieu 18 :18-20

« Je vous le dis en vérité, tout ce que vous lierez sur la terre sera lié dans le ciel, et tout ce que vous délierez sur la terre sera délié dans le ciel. Je vous dis encore que, si deux d’entre vous s’accordent sur la terre pour demander une chose quelconque, elle leur sera accordée par mon Père qui est dans les cieux. Car là où deux ou trois sont assemblés en mon nom, je suis au milieu d’eux. »

Nous avons la responsabilité de créer l’atmosphère pour l’accomplissement de ces merveilleuses promesses.

Cette atmosphère c’est L’AMOUR.

Et notre amour est véritable par la manière par laquelle nous gérons les péchés, les maladresses et les infirmités de nos frères.

Léopold Nembouet, serviteur de Christ.

 

 

LAISSER UNE REPONSE