Deux auteurs bibliques d’époques très différentes l’une de l’autre ont fait ces déclarations puissantes :

Esaïe longtemps avant la venue de Jésus-Christ

« Mais il était blessé pour nos péchés, Brisé pour nos iniquités; Le châtiment qui nous donne la paix est tombé sur lui, Et c’est par ses meurtrissures que nous sommes guéris. » Esaïe 53:5

Et  Pierre des années, après la mort de Jésus-Christ et son élévation au ciel.

« Lui qui a porté lui-même nos péchés en son corps sur le bois, afin que morts aux péchés nous vivions pour la justice; lui par les meurtrissures duquel vous avez été guéris. » 1 Pierre 2:24

L’un d’entre eux prophétisait, c’était Esaïe tandis que l’autre affirmait ce qu’il avait vu, vécu et expérimenté  c’était Pierre.

Aujourd’hui que représentent les meurtrissures de Christ pour l’humanité ?

Dieu n’a pas changé et le sacrifice de la croix est un sacrifice éternel.

A la croix du calvaire, Jésus-Christ a été meurtri,  maltraité etblessé ainsi donc la Bible déclare que le châtiment qui nous donne la paix est tombé sur Lui et c’est par ses meurtrissures que nous avons été guéris.

L’œuvre accomplie par Christ à la croix est une œuvre infaillible, elle est une œuvre éternelle.

Si tu expérimente la puissance du sang de Jésus-Christ versée à la croix, ta vie ne peut plus jamais être la même.

Le sang de Jésus-Christ, bouleverse les vies, transforme les sociétés et apporte la vie et la guérison.

Pourquoi fallait-il le sang de Jésus-Christ ?

Pourquoi avait-il besoin de souffrir l’agonie et le mépris de la croix ?

Parce que l’homme a un problème fondamental ; chaque personne nait dans ce monde séparé de Dieu.

La Bible déclare à cet effet :

« Car tous ont péché et sont privés de la gloire de Dieu;et ils sont gratuitement justifiés par sa grâce, par le moyen de la rédemption qui est en Jésus-Christ.C’est lui que Dieu a destiné, par son sang, à être, pour ceux qui croiraient victime propitiatoire, afin de montrer sa justice… » Romains 3 :23-25

La condition de tout homme devant Dieu c’est : Séparé de la gloire de Dieu

La vie de toute personne sur la terre, qui n’a pas encore expérimenté le pardon de ses péchés par le sang de Christ, est une vie d’errance et de perdition. Tous ont péché et sont privés de la gloire de Dieu.

Dieu a cependant décidé de résoudre le problème de l’homme ; il l’a résolu en sacrifiant Jésus-Christ Son Fils unique comme victime propitiatoire ; c’est-à-dire que Jésus-Christ a été offert à la croix comme celui qui portait le blâme de tous les péchés de l’humanité.

Le sacrifice de Jésus-Christ à la croix est la solution unique, permanente et éternelle de Dieu au problème du péché qui sépare l’homme de Lui.

Dans cet article nous voulons te présenter la merveille du bénéfice et de l’héritage que nous avons dans le sang de Jésus-Christ.

A la croix du calvaire une voix s’est faite entendre ; un son éternel : « Il dit: Tout est accompli. Et, baissant la tête, il rendit l’esprit. » Jean 19 :30

Tout est accompli !

Pourquoi Jésus-Christ pouvait-il faire une telle déclaration ?

Qu’est-ce-qui était contenu dans sa mort pour qu’Il puisse faire une telle déclaration ?

Certainement sa mort contenait toutes les clés pour débloquer tous les mystères de la vie et de l’éternité.

Que cachent donc les blessures de Christ à la croix ?

Voici les 7 blessures de Jésus Christ et leurs mystères

QUELQUES DÉCLARATIONS DE PAUL AVANT DE COMMENCER :

« Car la prédication de la croix est une folie pour ceux qui périssent; mais pour nous qui sommes sauvés, elle est une puissance de Dieu.» 1 Corinthiens 1:18

« Pour ce qui me concerne, loin de moi la pensée de me glorifier d’autre chose que de la croix de notre Seigneur Jésus-Christ, par qui le monde est crucifié pour moi, comme je le suis pour le monde!» Galates 6:14

La première chose que tu dois savoir c’est que la croix du calvaire a deux facettes ; elles sont symbolisées dans l’ancien testament par les deux montagnes Garizim et Ebal dans Deutéronome 27 :11-13

« Le même jour, Moïse donna cet ordre au peuple:Lorsque vous aurez passé le Jourdain, Siméon, Lévi, Juda, Issacar, Joseph et Benjamin, se tiendront sur le mont Garizim, pour bénir le peuple;et Ruben, Gad, Aser, Zabulon, Dan et Nephthali, se tiendront sur le mont Ebal, pour prononcer la malédiction. »

Chaque blessure de Christ porte en elle-même la malédiction et la bénédiction.

La malédiction parce que Son sang nous délivre de toutes malédictions, et la bénédiction parce que par le même sang nous avons accès à toutes les bénédictions de Dieu.

La croix du calvaire se lève donc bien au dessus  de ces deux montagnes (qui n’étaient que des symboles indiquant ce qui allait se passer plus tard à la croix du calvaire)

  1. LA COURONNE D’EPINES

 

«  Ils tressèrent une couronne d’épines, qu’ils posèrent sur sa tête, et ils lui mirent un roseau dans la main droite; puis, s’agenouillant devant lui, ils le raillaient, en disant: Salut, roi des Juifs! » Matthieu 27:29

Avant sa mort finale sur la croix, les soldats romains ont tressé une couronne d’épines et l’ont enfoncé dans le crâne de Jésus-Christ et de son crâne à jaillit le sang.

Dans Genèse 3:18 « il te produira des épines et des ronces, et tu mangeras de l’herbe des champs. » l’Eternel Dieu avait prononcé une sentence contre le travail de l’homme sur la terre ; le sol allait se tourner contre l’homme et s’opposer à l’homme ; Adam à cause de son péché avait ouvert la porte pour que la terre se révolte contre lui.

L’assujettissement de la terre devenait alors une tâche laborieuse

L’homme avait perdu sa position d’honneur ; il avait perdu sa couronne d’honneur et de privilège et en retour avait reçu une couronne d’épines qui symbolise :

  • Position déchue
  • Position de réduction
  • Position de rabaissement
  • Position d’humiliation
  • Les limitations mentales
  • Les limitations intellectuelles
  • Couronne de honte
  • Toutes les maladies de la tête et du système nerveux
  • Trouble de mémoire
  • Etc.

L’homme vivait et marchait sur la terre avec la tête basse.

La tête a une signification très importante dans la Parole de Dieu.

Job pouvait dire du fond de sa douleur : « Il m’a dépouillé de ma gloire, Il a enlevé la couronne de ma tête. » Job 19:9

C’est la tête qui porte la couronne ; mais cependant toutes les couronnes ne sont pas les couronnes de gloire ou d’honneur ; il y’a aussi les couronnes d’humiliation et de déshonneur.

Il y’a les couronnes d’échecs et de rabaissement, etc.

Dans Lévitiques 4:24  la Bible déclare « Il posera sa main sur la tête du bouc, qu’il égorgera dans le lieu où l’on égorge les holocaustes devant l’Eternel. C’est un sacrifice d’expiation. »

Il faut bien noter que lorsque le sacrificateur imposait la main sur la tête du bouc expiatoire, tous les péchés du peuple étaient transférés au bouc ; Jésus-Christ en acceptant cette couronne d’épines a comme le bouc expiatoire, accepté que soit transféré sur Lui non seulement tous nos péchés mais toutes les malédictions y afférentes.

Il a porté la couronne d’épines, pour que toute couronne de malédiction que nous portons sur nos têtes de façon inconsciente ou consciente soit ôtée.

Voici venu pour toi, le temps d’expérimenter la bénédiction de la honte que Jésus-Christ a porté en acceptant la couronne d’épines.

Il a donné sa couronne de gloire pour prendre ta couronne de honte.

Prie comme suit :

PRIÈRES :

  1. Je confesse Seigneur Jésus-Christ qu’à la croix du calvaire tu as porté tous mes péchés sur ton corps et que c’est par tes meurtrissures que je suis délivré, guéri et béni.
  2. Je confesse que tes meurtrissures parlent de ma délivrance, de ma libération et de ma bénédiction.
  3. Par le sang qui a coulé de ton front lorsque la couronne d’épines t’était enfoncée sur la tête :
  • Je brise la puissance de toute forme de captivité dans mes pensées au nom de Jésus-Christ.
  • Je brise et renverse dans mes pensées toutes hauteurs qui s’élèvent contre la connaissance de Dieu en moi.
  • Au nom de Jésus-Christ, je délie mes pensées de toutes les chaines que le monde, les circonstances et événements de ma vie passée ont laissé sur moi comme empreintes et séquelles.
  1. Au nom de Jésus-Christ, j’invoque le sang qui a coulé de la tête de Jésus-Christ pour briser sur ma vie toute couronne de :
  • Réduction et de limitation
  • Rabaissement
  • D’humiliation
  • Toutes limitations mentales
  • Toutes limitations intellectuelles
  • Couronne de honte
  • Toutes les maladies de la tête et du système nerveux
  • Trouble de mémoire
  1. Au nom de Jésus-Christ, toute couronne d’influence négative sur ma vie (qu’elle soit familiale ou personnelle), je l’ôte de dessus moi et de dessus ma vie dès ce jour.
  2. Au nom de Jésus-Christ je reçois du Seigneur Jésus-Christ la couronne de gloire et de bénédiction.
  3. Au nom de Jésus-Christ, je place sur ma tête la couronne d’élévation et d’honneur de mon Dieu.
  4. Je déclare que par ce sang de Jésus-Christ l’Eternel relève ma tête dès ce jour de même que la tête de Joseph fut relevé (Genèse 41 :33) en Egypte et qu’il sortit de la prison pour régner.
  5. Au nom de Jésus-Christ, à cause de ma couronne de honte que Jésus-Christ a accepté, je déclare que dès maintenant je commence à recevoir les hommages des hommes et la main de bénédiction de mon Dieu repose désormais de façon continue sur moi.
  6. Proclame toi-même toutes les bénédictions qui doivent venir sur ta tête.
  7. Au nom de Jésus-Christ je me déclare guéri de toutes maladies liées à la tête et à toutes les parties de ma tête.
  8. Amen

Cliquer pour lire la suite

Par Leopold Nembouet, serviteur de Jésus-Christ

 

LAISSER UNE REPONSE