«Quand le sacré a disparu»

« Quand vous offrez en sacrifice une bête aveugle, n’est-ce pas mal ? Quand vous en offrez une boiteuse ou infirme, n’est-ce pas mal ? Offre-la donc à ton gouverneur ! Te recevra-t-il bien, te fera-t-il bon accueil ? Dit l’Eternel des armées.Priez Dieu maintenant, pour qu’il ait pitié de nous ! C’est de vous que cela vient : Vous recevra-t-il favorablement ? Dit l’Eternel des armées. Lequel de vous fermera les portes, Pour que vous n’allumiez pas en vain le feu sur mon autel ? Je ne prends aucun plaisir en vous, dit l’Eternel des armées, Et les offrandes de votre main ne me sont point agréables.» Malachie 1:8-10

La version semeur dit au verset 10 : «Qui enfin, parmi vous, se décidera à fermer les portes de mon Temple, pour que vous n’allumiez plus inutilement le feu sur mon autel ? Je n’ai aucun plaisir en vous, dit l’Eternel, le Seigneur des armées célestes. Je n’accepte pas l’offrande de vos mains. »

A-Les gardiens de l’Autel dans l’Eglise : le recrutement

Dieu recrute

Dieu cherche,

Ceux-là qui vont veiller sur l’autel de Dieu, veiller à ce que  « tout ce qui est vrai, tout ce qui est honorable, tout ce qui est juste, tout ce qui est pur, tout ce qui est aimable, tout ce qui mérite l’approbation, ce qui est vertueux et digne de louange, soit l’objet » des sacrifices et offrandes de vie et du service de tout saint dans l’Eglise.

Tout ce qu’on sacrifie à Dieu ne Lui est pas forcément agréable, et toute flamme utilisée pour brûler le sacrifice n’est pas automatiquement validée par le Seigneur.

Si cela n’était pas le cas, alors Dieu n’aurait jamais  lancé un avis de recrutement  de veilleurs, des gardiens de l’autel du sacrifice dans le temple, il dit : «Qui enfin, parmi vous, se décidera à fermer les portes de mon Temple, pour que vous n’allumiez plus inutilement le feu sur mon autel ? ».

Remarquons que c’est « parmi nous », que Dieu fait Son avis de recrutement, c’est dans l’Eglise qu’Il lance cet avis de recrutement; vers Ses enfants.

« Qui enfin ! », comme un cri de désespoir, comme si Dieu avait attendu, et continuait d’attendre que quelqu’un fasse quelque chose, quelqu’un de courageux qui se décide enfin d’épargner Son autel de toute sorte de mauvais sacrifices, à travailler à la restauration du sacré dans la vie de Son Corps.

Vous pourriez vous demander: est-ce encore le cas aujourd’hui ?

Je répondrais « oui », ce scénario n’a pas du tout changé, il s’est plutôt empiré dans l’Eglise; l’infidélité, la corruption et la compromission détruisent plusieurs cœurs; on assiste à des sacrifices totalement corrompus et indignes à Dieu. Une chose encore plus grave est que nous allons jusqu’à mettre de côté les autels du Dieu vivant.

Il faut faire quelque chose !!!

«Qui enfin, parmi vous, se décidera à fermer les portes de mon Temple, pour que vous n’allumiez plus inutilement le feu sur mon autel ? ».

Ceci est une déclaration des plus effrayantes qui puisse provenir du trône de Dieu ! Réalisez-vous un jour par exemple,qu’il ne soit plus possible pour nous de prier Dieu, de communier avec le Saint-Esprit, de s’approcher du sang de Jésus pour être purifié, parce que les portes du temple éternel de Dieu seraient spirituellement fermées aux adorateurs que nous sommes ?

N’est-ce pas troublant?

La vie vaudrait-elle encore la peine avec une telle situation?

Et pourtant voilà ce que l’impureté, la dissolution, la cupidité, …font dans l’Eglise.

Jusqu’à quand allons-nous être indifférents par rapport à la qualité de sacrifices et d’offrandes que nous offrons à Dieu, dans notre service, dans notre culte personnel, notre dévouement, notre obéissance partielle sans crainte ni révérence au Seigneur?

Le Seigneur recherchait ici, quelqu’un qui aurait pris le risque pour Son autel, en fermant si possible le temple dans le but d’empêcher que ce genre de sacrifices et offrandes indignes ne soit déposés sur l’autel.

Il est préférable de fermer le temple, plutôt que de laisser servir des sacrifices indignes et impurs devant le Père, de ternir l’image de Christ, de fouler aux pieds l’œuvre de la Croix. L’autel de Dieu et de Sa présence ne doit pas être profané, dévalorisé ni méprisé dans l’Eglise du Seigneur Jésus.

Où sont passés les jaloux pour la gloire de Dieu, les cœurs en feu comme celui de David, face à Goliath qui foulait aux pieds le Nom de l’Eternel ?

B – L’abus de l’Autel, un scénario désastreux et alarmant dans l’Eglise du Dieu vivant

Considérons tout d’abord l’autel dans l’Eglise, sa symbolique et son rôle.

L’Autel était une construction élevée, où l’on brûlait l’encens et où les sacrifices étaient offerts à la divinité. À l’époque des patriarches, les adorateurs érigeaient des autels partout où ils dressaient leurs tentes,  pour offrir des sacrifices spéciaux à la divinité (Genèse 8:20; 12:7).

Cependant, le tabernacle de Dieu  avait deux autels, qui sont aussi une figure symbolique de deux langages dans l’Eglise :

  • Les Deux grands langages de l’autel pour l’Eglise de Dieu

1-L’AUTEL PARLE DE PURETÉ ET DE SAINTETÉ

L’autel d’airain, ou autel des holocaustes, était dressé dans la cour extérieure du tabernacle, où l’on offrait tous les sacrifices. Sa position, à l’entrée même du parvis, enseignait clairement que l’homme ne peut s’approcher de l’Éternel s’il ne se reconnaît pécheur, racheté par le sang expiatoire (Exode 27:1-8; 30:28; 38:30; 40:29 ; 1 Rois 1:50 ; Psaumes 118:27).

Où sont passés cette pureté de vie et ces cœurs brisés par le péché ?

Les messages de sanctification ont disparu pour laisser place à l’évangile de prospérité. Il n’y a plus de préoccupation de voir les gens entrer dans l’Eglise au travers de l’autel de la Croix qui purifie le pécheur par le sang de Jésus; l’intérêt n’est plus orienté vers Dieu, mais vers d’autres motivations anti-Christ. Du moment où celui qui vient à la réunion est prêt à offrir argent et or, l’église est en marche ! Quelle désolation !!!

Quand le Christianisme devient Impuissant.

Toute église où l’autel des holocaustes n’est pas vu dans les messages et les prédications, est une église morte, dotée d’un christianisme impuissant. On ne peut y découvrir les vertus manifestes du sang de l’AGNEAU DE DIEU. Voilà ce que Satan promeut au milieu de nous, et de cette manière il tient les âmes captives dans la religion.

2-L’AUTEL PARLE DE L’ADORATION ET DE PRIÈRES DES SAINTS

L’autel d’or ou autel des parfums, s’élevait dans le lieu saint, en face du voile suspendu devant le propitiatoire. L’encens, fait de substances prescrites, était allumé avec du feu pris sur l’autel d’airain ; on le brûlait, matin et soir, tandis qu’éclairait le chandelier. L’autel d’or symbolisait l’adoration et les prières que Dieu attend de nous et qui lui sont agréables (Exode 30:1-10; 40:5 ; Hébreux 9:4 ; 1 Rois 6:22 ; Lévitiques 16:18-19 ; Apocalypse 8:3-4).

Le feu qui devait servir pour faire monter la prière et l’adoration devait être tiré de l’autel de la pureté et de la sainteté. Pour dire qu’il ne peut y avoir d’adoration ou de prière agréable si le fondement de la sainteté et de la pureté n’a été établi. Tout sacrifice d’adoration qui ne provient pas d’un cœur purifié dans le sang de Jésus n’est que impureté et horreur devant l’Eternel. Que dire donc de notre milieu ?

On se donne aux spectacles en faisant la promotion des talents sans tenir compte de la vie intérieure, la promotion des hommes et de leurs dons spirituels sans tenir compte de leurs vies devant le Seigneur et de leurs attitudes de cœur face à la loyauté et la fidélité. Dieu dit :« Qui enfin, parmi vous, se décidera… »Dieu recherche des veilleurs.

C- QUAND JÉSUS-CHRIST SECOURT L’AUTEL DE LA PRIÈRE ET DE L’ADORATION.

«  Jésus entra dans le temple. Il se mit à chasser ceux qui vendaient et qui achetaient dans le temple ; il renversa les tables des changeurs, et les sièges des vendeurs de pigeons ; et il ne laissait personne transporter aucun objet à travers le temple. Et il enseignait et disait: N’est-il pas écrit : Ma maison sera appelée une maison de prière pour toutes les nations ? Mais vous, vous en avez fait une caverne de voleurs. »Marc 11: 15-17.

Les parvis extérieurs du temple, au temps de Jésus,  servaient de marché, car tout le commerce du temple était dirigé par les autorités religieuses. Il fallait en effet acheter les sacrifices avec une monnaie spéciale utilisée uniquement dans le temple, et les changeurs en profitaient, faisant un bénéfice de 12 % sur la somme échangée. Il fallait de surcroît un animal sans tache, et on devait payer l’inspection de contrôle aux sacrificateurs. Tout ce trafic honteux et frauduleux était fort lucratif. Les institutions religieuses y faisaient un fric énorme !

Quelqu’un devait faire quelque chose, quelqu’un devait secourir l’autel du Seigneur et restaurer l’ordre.

La sévérité de Jésus montre assez clairement ce qu’Il pense de tout trafic basé sur les sentiments, la cupidité et les besoins religieux dans Son Eglise, car l’autel de la prière et de l’adoration avait été bafoué. Le Seigneur discernait parfaitement le rôle et la fonction de l’autel des parfums. Où est passée la prière dans ma vie personnelle?

Que ferait-Il aujourd’hui en voyant le commerce attaché aux miracles et prodiges au « nom de Dieu »dans l’église?

Satan s’est rassuré que les hommes ne prient plus Dieu pour recevoir Ses grâces, mais, qu’avec de l’argent on puisse s’acheter un certain matériel béni ou oint et dont l’utilisation conférera  les grâces divines de guérison, délivrance, et bénédiction, … tant désirées.

De cette façon l’autel de la prière est mis de côté.

Cette purification du temple était le premier acte officiel de Jésus après Son entrée dans Jérusalem. Par cet acte, Il affirmait en d’autres termes et sans aucune équivoque Sa seigneurie sur le temple dans l’Eglise dont Il est la Tête. Ceci devrait nous donner grande crainte quant à notre service et notre sacrifice de louange et d’adoration à Dieu.

Cher adorateur de l’Eternel, pose-toi ces questions et réponds avec sincérité devant ton Dieu.

  • Quelle vie est-ce que je mène en tant qu’adorateur ?
  • Quel genre d’adoration est-ce que je concocte pour mon Dieu dans mon service de chaque jour ?
  • En tant qu’adorateur, suis-je conscient du fait que le feu qui brûle mon adoration doit provenir de l’autel de la vie sanctifiée et purifiée ?
  • D’où est-ce que je tire mon feu pour brûler le sacrifice de mon adoration ?

Cet épisode renferme un message pour notre temps dans notre vie d’église.

Nous avons besoin de Son pouvoir purificateur pour bannir nos stands, nos festivités et autres « combines » pour se faire de l’argent aussi bien dans nos entreprises personnelles que dans l’église.

Jésus ne laissait personne transformer la maison de Son Père en caverne de voleurs, Il était en colère contre le commerce qui était entré de façon progressive dans le temple. Il était question des « affaires de Son Père ». Que dire de l’Eglise d’aujourd’hui, avec les vendeurs de miracles et d’onctions ? Ce qui a donné accès à des commerçants de l’occultisme en pleine église, élevant de cette façon des sacrifices et offrandes indignes de Dieu.

Une caverne de voleurs. Un repaire de brigands.

Le langage indique qu’il s’y faisait un trafic corrompu et frauduleux, qu’une certaine prêtrise avait laissé empiéter sur l’adoration de Dieu. Les institutions religieuses ne sont plus sacrées lorsqu’elles sont utilisées pour un gain sordide, que celui d’élever le Nom de JésusCombien d’assemblées, d’églises ont transformé la maison de Dieu en repaire de brigands, ou en caverne de voleurs ?

Le sacré de Dieu a disparu pour laisser place au commerce et à l’esprit religieux; on a affaire à des sacrifices impurs alors que Dieu dit : « Quand vous offrez en sacrifice une bête aveugle, n’est-ce pas mal ?

Quand vous en offrez une boiteuse ou infirme, n’est-ce pas mal ? » Qui se lèvera pour veiller sur l’Autel de la vérité dans ton assemblée, veillant par la prière?

D-PASSONS À l’ACTION

« Ma maison sera appelée une maison de prière pour toutes les nations ? Mais vous, vous en avez fait une caverne de voleurs » Marc 11:17

La maison de prière avait maintenant changé de fonction, de but et d’objectifs. On peut se représenter une illustration d’une église, avec une plaque nominative écrite en grand « MAISON DE PRIERE », mais dont les activités sont autres choses: un trafic et une caverne de voleurs et d’escrocs. Dieu peut donner une vision, mais les hommes peuvent garder la vision sur la plaque de leur tête, et dans le cœur accomplir leurs désirs. C’est ce qui arrive quand Jésus n’est plus le point focal. Nous voulons dire à tout le monde et aux conducteurs de toutes les églises que :Jésus est le centre d’intérêt de chaque vrai serviteur de Dieu, il est et doit toujours être:

  • la source de chaque miracle
  • le sujet de chaque miracle
  • la substance de chaque miracle
  • le but de chaque miracle.

Jésus n’est pas mort pour donner une carrière aux pasteurs et serviteurs de Dieu, pour se faire plein les poches, il est mort pour chercher et sauver ce qui était perdu.

AGIR MAINTENANT

Si dans votre assemblée ou église, l’autel qui manifeste dans la vie de l’Eglise

  • la sainteté
  • la pureté
  • la louange à Dieu
  • la prière
  • la révérence
  • l’évangélisation
  • la crainte du Seigneur, a été renversé, ou n’existe pas dans les cœurs de dirigeants, ou dans la vie de l’assemblée;

Je vous invite à devenir un veilleur de l’Eternel pour la restauration de cet autel, par la prière, mais aussi en devenant un modèle vivant, un imitateur du Seigneur Jésus-Christ. Le Seigneur Jésus est L’exemple suprême en toute chose. Il est dit de Lui qu’un jour ;

« Jésus entra dans le temple. Il se mit à chasser ceux qui vendaient et qui achetaient dans le temple ; il renversa les tables des changeurs, et les sièges des vendeurs de pigeons ; et il ne laissait personne transporter aucun objet à travers le temple. Et il enseignait et disait: N’est-il pas écrit : Ma maison sera appelée une maison de prière pour toutes les nations ? Mais vous, vous en avez fait une caverne de voleurs. » Marc 11:15-17

Les interventions du Sauveur  pour sauver ce qui est sacré, nous enseignent assez. On voit quatre points clés

  1. Il se mit à chasser…
  2. Il renversa…
  3. Il ne laissait personne…
  4. Il enseignait et disait…

A -Tel que tu es, passe à l’action

Jésus n’avait aucune personne pour L’aider dans cette purification. Il n’avait pas attendu de regrouper une équipe pour entreprendre son assaut salutaire, toi aussi commence dans tes prières personnelles pour l’Eglise, à prier pour son réveil et sa libération de la religion. Dieu Lui-même en Son temps te donnera une équipe, ou te conduira vers un ministère de réveil pour œuvrer en groupe pour le corps de Christ.

B -Sois conscient de la volonté de Dieu, et de Son onction

Jésus était conscient de la volonté Divine, de l’onction et de l’autorité qui reposaient sur Lui. Toi aussi ne crains pas face à l’adversité, ne te dis pas trop jeune, car l’onction de Dieu ne dépend pas de l’âge physique; David un jeune oint, inexpérimenté dans le combat avait terrassé Goliath qui semait la panique dans le camp d’un vieil et ex-oint, entouré d’une armée de guerriers pourtant expérimentés.

Tu pourrais voir se lever contre toi, des personnes desquelles tu attendras le moins l’opposition; n’oublie pas que nous n’avons pas à lutter contre la chair et le sang, mais contre les esprits méchants. Vois en cela l’ennemi, ne sois pas distrait, mais entre en guerre spirituelle, garde courage, et sois conscient de la volonté divine;

humblement devant le Seigneur, crie à Lui pour le réveil et la restauration de la sanctification.

C – Combats dans la prière

Dans cette purification il y aura ce que le Seigneur DIEU dans la prière ou par Son Esprit pourrait te demander de faire à l’image de notre Roi Jésus.

  • Il pourrait te montrer des messages malsains ou des esprits méchants actifs qu’il faudrait lier et chasser
  • Il y aura les principautés démoniaques de religion ou de mort, ou des « hommes forts » devant l’église locale qu’il va falloir renverser, ou des autels de sorcellerie dans l’église.
  • Il y aura des personnes qu’il va falloir ne pas laisser continuer d’exercer au milieu de l’assemblée, car étant conduites par un autre esprit que celui du Christ, Dieu te donnera la sagesse et le discernement pour informer les leaders.
  • Il y aura alors besoin d’enseignements sur les messages de réveil, de purification et sur le sacré de l’autel de Dieu pour délivrer les mentalités et les cœurs détournés; prie pour la restauration de tels messages.

Veillons en constituant une muraille de sécurité par la prière, en criant à l’Eternel pour Son secours et Son Réveil.

Luc 21:36 « Veillez donc et priez en tout temps, afin que vous ayez la force d’échapper à toutes ces choses qui arriveront, et de paraître debout devant le Fils de l’homme »

Que Dieu nous garde !

Par évangéliste Achille.M

 

 

 

 

LAISSER UNE REPONSE