APPEL AU RÉVEIL

Le Saint-Esprit m’a dit ce matin, aux environs de 4 heures : écris cette lettre de Paul aux croyants de cette génération.

Romains  2: 17-29

Ce texte de Paul est un message de réveil confrontant le vrai et le faux juif, le vrai et le faux chrétien, le religieux et l’enfant de Dieu.

Le juif d’apparence et le juif du cœur, le chrétien d’apparence et le chrétien du cœur.

C’est exactement la même situation dans le christianisme de nos jours, comme quoi, il n’y a rien de nouveau sous le soleil.

Voici la lettre de Paul à toi chrétien de cette génération.

Toi qui te donnes le nom de chrétien, qui te reposes sur ton église,

Sur la grandeur de tes bâtiments, de tes infrastructures,

Sur l’histoire de tes pères fondateurs comme tu aimes bien le dire,

Toi qui te reposes sur tes dogmes et sur ton auditoire très grand,

Toi qui t’appuies sur les livres que les pères fondateurs ont écrit comme tu aimes le dire et qui ne mets rien de tout cela en pratique ;

Toi qui « te glorifies » de Dieu, utilisant Son nom pour lutter contre ceux qui ne voient pas comme toi,

Toi qui « te glorifies » de Dieu, utilisant Son nom pour asservir les âmes faibles et non les affermir,

Toi qui « te glorifies de Dieu, utilisant Son nom pour arnaquer les gens, pour les écraser ;

Toi qui dis que tu connais Sa volonté et qui prétends discerner les choses, étant instruit selon ta doctrine religieuse,

Toi qui te flattes d’être le conducteur des aveugles, la lumière de ceux qui sont dans les ténèbres,

Le docteur des insensés, le maître des ignorants, toi qui enseignes les autres, tu ne t’enseignes  pas toi-même.

Toi qui prêches contre le vol, tu extorques, escroques et pilles les brebis au nom de multiples offrandes.

Tu tords le cou des disciples de Jésus à travers de nombreux messages sur les offrandes, comme si le christianisme se résumait maintenant dans les offrandes.

Ton souci n’est pas que les gens offrent leur cœur et leur vie à Jésus-Christ, ta préoccupation est de vider leurs poches.

Toi qui dis aux gens de donner, tu ne donnes pas toi-même, et lorsque tu donnes en apparence devant les hommes, c’est simplement parce que tu vas recevoir pour toi toutes ces offrandes à la fin du culte.

Toi qui dis de ne pas commettre l’adultère, tu commets l’adultère.

Tu sépares les couples par des soit disant « prophéties », tu dis qu’ils ne sont pas mariés dans la volonté de Dieu.

Toi qui dis de ne pas commettre l’adultère, tu commets l’adultère avec les ouailles de ta congrégation, tu couches avec les filles et femmes de ta chorale, etc.

Ton cœur est plein de convoitise et tu t’habilles en blanc pour paraître saint aux yeux des hommes.

Toi qui as en abomination les idoles, tu utilises les eaux, les huiles bénies, les parfums bénis et tu les vends aux membres de ton église pour t’enrichir.

Tu portes de grosses croix à ton cou, sans que l’œuvre de la croix ne soit réelle dans ton cœur.

Tu te ventes de ton luxe et tu dis avoir en abomination les idoles et les fétiches des marabouts.

Toi qui te fais la gloire de ta doctrine, de tes édifices, de tes infrastructures, de ton audience, de ta télévision, du nombre de livres que tu as écrits, tu déshonores Dieu en désobéissant à Sa Parole  et en faisant de la Bible un livre d’idées, de raisonnements et nom la Parole éternelle et vivante de Dieu.

Car le nom de Dieu est roulé dans la boue parmi les païens à cause de vous.

Tes infrastructures, ton audience, tes livres, etc. sont utiles si tu vis la Parole de Dieu et conduis ce peuple que tu diriges à l’obéissance de la Bible et non à l’obéissance de tes désirs de vaine gloire.

Tout ce que tu fais (symbole de la circoncision pour les juifs) devient sans valeur s’il n’y a pas l’obéissance à la Parole de Dieu.

La vie chrétienne consiste à vivre la Parole de Dieu et non à défendre des doctrines ou des églises.

A quoi sert le revêtement extérieur, s’il n’y a rien à l’intérieur ?

A quoi sert un christianisme sans impact sur les vies et la société ?

L’incroyant qui produit les résultats n’est-il pas envié par les croyants de ton église ?

Ne cherchent t-ils pas à devenir comme cet incroyant ?

De quoi parlons-nous lorsque nous parlons de foi s’il n’y a pas les œuvres de cette foi ?

A quoi servent les réunions chaque jour dans une église sans aucun impact ?

Tu as la lettre de la Parole, cher chrétien, mais tu n’as pas la vie.

Tu dis que la Bible déclare que tu « es la lumière du monde », cependant tu vis dans les ténèbres, et ta présence sur les réseaux sociaux ou à un quelconque lieu n’a rien de différent d’avec l’incroyant, sauf que l’incroyant te dépasse puisque lui au moins fait avancer le royaume des ténèbres par ses idées et ses actions.

L’incroyant  te condamne parce que tu l’imites et tu en es même incapable.

Tu dis que la Parole déclare que tu « es le sel de la terre », cependant rien dans ta vie n’est salé et n’apporte de saveur nulle part ; l’odeur que le ciel, l’enfer et les hommes hument de toi est celle d’un calomniateur, de quelqu’un qui parle sur le dos des autres.

Qu’as-tu de salé ?

quel milieu sales-tu ?

Le chrétien n’est pas celui qui en a les dehors, les apparences ; la conversion à Christ n’est pas une religion encore moins l’appartenance à une grande congrégation, église ou mouvement.

Le chrétien c’est celui qui l’est intérieurement, et la conversion est celle du cœur et non des confessions vides des lèvres pleines de mensonges.

La Parole de Dieu est Esprit et vie, elle n’est pas une lettre morte remplie d’idées morales. NON !

La Parole de Dieu n’est pas dogmatique ; elle est vie !

Tout ce que tu connais de la Parole de Dieu c’est ce qui est manifesté dans ta vie, le reste de ta connaissance n’est qu’un ensemble d’idées religieuses et morales.

La louange du véritable chrétien ne vient pas des hommes, mais de Dieu.

Quel avantage y a-t-il de dire qu’on est chrétien si notre vie ne se conforme pas à la parole de Dieu ?

Il n’y a aucun avantage sinon que nous sommes religieux, séduits et des aveugles fonçant droit en enfer.

A quoi sert ta présence dans la chorale ?

A quoi sert ton titre d’ancien, de pasteur, de prophète si tu vis et pratiques l’iniquité ?

Un homme trompe t-il Dieu ?

De qui te moques-tu ?

Repens-toi, crie à Dieu par Jésus-Christ pour qu’Il ait miséricorde de toi.

Que Dieu te bénisse !

Par Léopold Nembouet, serviteur de Christ.

LAISSER UNE REPONSE