MESSAGE DU SEIGNEUR A L’ÉGLISE

Que celui qui a les oreilles entende ce que l’Esprit dit à l’église !

Un jour Dieu décida de S’adresser à une église ; c’était l’église Éphèse.

Et voici ce que Dieu leur dit :

« Je connais tes œuvres, ton travail, et ta persévérance. Je sais que tu ne peux supporter les méchants; que tu as éprouvé ceux qui se disent apôtres et qui ne le sont pas, et que tu les as trouvés menteurs; que tu as de la persévérance, que tu as souffert à cause de mon nom, et que tu ne t’es point lassé. Mais ce que j’ai contre toi, c’est que tu as abandonné ton premier amour. Souviens-toi donc d’où tu es tombé, repens-toi, et pratique tes premières œuvres; sinon, je viendrai à toi, et j’ôterai ton chandelier de sa place, à moins que tu ne te repentes. Tu as pourtant ceci, c’est que tu hais les œuvres des Nicolaïtes, œuvres que je hais aussi. » Apocalypse 2:2-6

Dieu était en train de dire à l’église Éphèse qu’elle avait sa fréquence et que le ciel avait une autre différente de la sienne.

Le ciel et l’Eglise d’Ephèse ne vibraient pas à la même fréquence.

Pendant que l’église d’Ephèse était occupée à plusieurs œuvres très bonnes et très louables, elle était en déphasage avec la fréquence du ciel.

Lorsque vous avez une fréquence qui n’est pas celle de la radio que vous voulez écouter, vous ne pouvez qu’écouter autre chose.

L’église d’Ephèse avait sa fréquence tandis que la fréquence du ciel réclamait un retour au premier amour.

L’église d’Ephèse multipliait les programmes, les séminaires, tandis que la fréquence du ciel émettait l’écho : « retournez à votre premier amour ! »

Il y a une grande chose qui me préoccupe aujourd’hui :

La fréquence qu’émet un bon nombre d’églises est-elle la fréquence du ciel ou celle du monde ?

Les programmes de bon nombre d’églises sont-ils les programmes émis à partir des fréquences du ciel ou alors proviennent-ils des comités d’hommes non remplis du Saint-Esprit qui décident des choses par leur pensée et leur raisonnement charnels ?

La gloire de Dieu inondera toujours une église qui vit à la même fréquence que le ciel.

Pendant que le ciel révèle sa volonté et dit « ne zappez pas ! », l’église sur la terre zappe d’un programme à l’autre et d’une activité à l’autre.

Il y a un besoin urgent dans l’église : celui des hommes et femmes qui marchent par l’Esprit.

Il est impossible pour un croyant, pour une église, de fonctionner dans la fréquence du ciel s’il (elle) ne marche par le Saint-Esprit.

Sans le Saint-Esprit, il est impossible de connaître, encore moins de marcher dans la fréquence du ciel.

Seule une vie branchée et connectée à la fréquence du ciel manifestera la gloire de Dieu.

Seule une église fonctionnant à la même fréquence que le ciel connaîtra la manifestation de la gloire de Dieu.

Marcher par le Saint-Esprit c’est opérer dans et selon la fréquence du ciel.

Le Saint-Esprit connaît toutes choses, Il sonde même les profondeurs de Dieu :

« Mais, comme il est écrit, ce sont des choses que l’œil n’a point vues, que l’oreille n’a point entendues, et qui ne sont point montées au cœur de l’homme, des choses que Dieu a préparées pour ceux qui l’aiment. Dieu nous les a révélées par l’Esprit. Car l’Esprit sonde tout, même les profondeurs de Dieu. » 1 Corinthiens 2:9-10

Dieu révèle les choses de Son cœur par Son Esprit.

Et A l’église d’Ephèse Dieu pouvait encore dire :

« Que celui qui a des oreilles entende ce que l’Esprit dit aux Eglises »

Ignorer la voix de l’Esprit c’est ignorer l’écho du ciel.

Nul ne peut fonctionner à la fréquence du ciel en ignorant la voix du Saint-Esprit.

Le Saint-Esprit est le seul qui connaisse ce qui est en Christ, ce que Jésus a dit ; et Lui seul peut prendre ce qui est en Christ et nous le révéler.

L’ignorer c’est ignorer Jésus-Christ.

« Il me glorifiera, parce qu’il prendra de ce qui est à moi, et vous l’annoncera. » Jean 16 :14

Tout ce qu’un croyant ou une église fait et qui n’est pas le fruit de la révélation par le Saint-Esprit ne va jamais aider à bâtir le Royaume de Dieu.

Jean Baptiste n’avait pas la connaissance de Jésus-Christ jusqu’à ce que le Saint-Esprit la-lui accorda; voici ce qu’il dit :

« Je ne le connaissais pas, mais celui qui m’a envoyé baptiser d’eau, celui-là m’a dit: Celui sur qui tu verras l’Esprit descendre et s’arrêter, c’est celui qui baptise du Saint-Esprit. »

Jean 1:33

Le Saint-Esprit seul peut révéler la fréquence du ciel et la volonté du Père à chaque instant.

Nous avons des téléphones, des Smartphones dans nos poches et sacs, lorsqu’ils sonnent nous décrochons et nous sommes en contact avec la personne qui nous appelle.

Le Saint-Esprit est en chaque véritable enfant de Dieu et c’est Lui qui communique la sonnerie du ciel dans notre conscience, dans notre intuition, dans nos cœurs pour que nous gardions l’écoute, afin d’entendre ce que le ciel annonce, mais nous ne Lui donnons aucune importance.

Le Saint-Esprit est l’Esprit de communion ; c’est Lui et Lui seul qui nous établit dans la communion avec le Père ; Il est notre ligne directe avec le ciel.

Il est Dieu habitant en nous, en chaque croyant.

Jésus est Emmanuel c’est-à-dire « Dieu parmi nous », tandis que le Saint-Esprit est « Dieu habitant en nous »

Voilà pourquoi Jésus pouvait dire à Ses disciples ces paroles « Cependant je vous dis la vérité: il vous est avantageux que je m’en aille, car si je ne m’en vais pas, le consolateur ne viendra pas vers vous; mais, si je m’en vais, je vous l’enverrai. » Jean 16 :7

Le départ de Jésus-Christ allait rendre Dieu plus réel et la relation des disciples avec Dieu plus authentique parce que Dieu n’allait plus seulement être parmi eux mais en eux.

Jésus-Christ est la vérité ; le Saint-Esprit est l’Esprit de vérité parce que la vérité a un Esprit ; la vérité est une personne.

Jésus-Christ a apporté la grâce du salut ; le Saint-Esprit est l’Esprit de la grâce parce que la grâce a un esprit.

Il n’y a pas de connexion à la grâce sans l’Esprit de la Grâce.

Il n’y a pas de connexion possible à la vérité qui est Jésus-Christ sans l’Esprit de vérité qui seul peut révéler la Vérité.

« Je suis le chemin, la vérité et la vie » Jean 14 :6

Jésus-Christ Lui-même en commençant Son ministère a fait une déclaration forte, exprimant clairement le fait que Lui-même en tant que homme dépendait absolument du Saint-Esprit :

« L’Esprit du Seigneur est sur moi, Parce qu’il m’a oint pour annoncer une bonne nouvelle aux pauvres; Il m’a envoyé pour guérir ceux qui ont le cœur brisé, pour proclamer aux captifs la délivrance, Et aux aveugles le recouvrement de la vue, Pour renvoyer libres les opprimés ». Luc 4:18-19

Jésus-Christ en faisant cette déclaration, a clairement démontré dans ces paroles que Tout ce qu’Il allait dire et faire venant du Père, coulerait de Sa communion avec le Saint-Esprit.

Aujourd’hui l’Eglise peut-elle s’en sortir sans une dépendance totale au Saint-Esprit ?

Jésus-Christ est la Parole de Dieu faite chair (« Et la parole a été faite chair … » Jean 1 :14)

Et Jésus-Christ Lui-même a dit que Sa Parole est Esprit et vie.

L’Esprit de la Parole c’est le Saint-Esprit, il n’est donc pas possible de connaître la Parole sans le Saint-Esprit car c’est Lui qui est Celui qui a inspiré toutes les Écritures.

Jésus a dit : « Je suis le chemin, la vérité … » ; cependant le chemin a un Esprit pour nous y conduire : c’est le Saint-Esprit ; voici ce que Jésus Lui-même dit à Ses disciples :

« Quand le consolateur sera venu, l’Esprit de vérité, il vous conduira dans toute la vérité » Jean 16 :13

Une façon de dire que le Saint-Esprit allait conduire les disciples sur le chemin qui est Jésus-Christ et qui est également la vérité.

Dans l’ancien Testament, les prophètes ont été l’écho du ciel ; ils annonçaient la fréquence du ciel.

Tous les juifs n’avaient pas la connaissance de la fréquence du ciel parce que l’Esprit de Dieu ne reposait que sur très peu de personnes, la plus part étant des prophètes.

L’église contemporaine a-t-elle la moindre excuse à donner pour ne pas fonctionner dans la fréquence du ciel à tout moment alors que le Saint-Esprit habite en chaque croyant ?

La gloire de cette dernière maison ne devait-elle pas être plus grande que celle de l’ancien testament ?

Y a-t-il une excuse que l’Eglise de cette génération peut donner pour expliquer son déphasage du ciel et sa terrible mondanité ?

Dieu appelle cette église à la repentance !

Jésus-Christ est parti de ce  monde  en disant à l’Eglise :

« Le chemin est long, la tâche que je vous laisse exige une puissance surnaturelle ; Les défis exigent des ressources que Je vais vous envoyer. Je vous donne Ma ressource, elle est plus rapide qu’une fusée, puisque le chemin est long. Ce que vous ne pourriez pas parcourir en 100 ans, Ma ressource vous permettra de le parcourir en 1 seconde. »

L’Eglise a mis de côté la ressource que Jésus a donnée en la personne du Saint-Esprit pour marcher à pied en utilisant les méthodes mondaines pour l’accomplissement de l’œuvre de Dieu.

Jésus a dit : lorsque vous passerez par l’ombre de la vallée de la mort, Celui que je vous laisse est l’Esprit de vie et de résurrection ; mais l’Eglise L’a ignoré et passe le temps à injecter du formol pour empêcher la décomposition des corps et des âmes des hommes et femmes qui sont en son sein.

Jésus a dit : Celui que je vous laisse est par Sa nature l’expression de la toute puissance de Dieu et l’énergie pour tout travail que vous allez faire ; l’Eglise L’a ignoré et se débrouille avec les cuillères et les fourchettes pour creuser le mont Everest ou le mont Kilimandjaro.

Jésus a dit que Celui qu’Il laisserait est Celui qui manifeste Sa gloire (parce qu’il Me glorifiera) ; l’Eglise L’a ignoré et passe le temps à se battre pour copier le monde et essayer de s’habiller de la gloire du monde.

Comment peut-on habiller un être humain avec un fantôme, c’est cela essayer de transporter la gloire du monde dans l’église.

La gloire de ce monde est un fantôme !

Jésus a dit : celui que je vous laisse c’est Lui la réalité derrière tout ce qui est divin ; l’église L’a ignoré et court après des bulles de savon que lui présente ce monde.

Jésus a dit : « je ne vous laisserai pas orphelins, je vous envoie un autre consolateur » et l’église dit : Jésus est allé au ciel, pour le moment débrouillons-nous comme de bons orphelins avec les ressources limitées des orphelins.

Voilà le problème de l’Eglise aujourd’hui.

L’église a ignoré le Saint-Esprit.

Le Saint-Esprit est sur les lèvres de quelques-uns mais Il n’est pas la réalité de leur vie au quotidien.

Saint-Esprit où es-tu ?

Non ! Plutôt : Eglise de Christ où as-tu mis le Saint-Esprit qui t’a été donné ?

Par Léopold Nembouet, serviteur de Jésus-Christ

A Suivre

LAISSER UNE REPONSE