Où se trouve l’église du Seigneur en ce moment ?

J’entends et je lis au sujet d’un réveil dans une telle église, dans un tel pays ; mais lorsque je regarde attentivement, je constate que les gens confondent la commotion, les secousses corporelles au réveil.

L’église est dans un grand besoin.

Le plus grand besoin de l’église c’est le réveil spirituel.

Pour comprendre le réveil, faisons un tour avec Ezéchiel dans cette vallée de la mort.

« La main de l’Eternel fut sur moi, et l’Eternel me transporta en esprit, et me déposa dans le milieu d’une vallée remplie d’ossements. Il me fit passer auprès d’eux, tout autour ; et voici, ils étaient fort nombreux, à la surface de la vallée, et ils étaient complètement secs. Il me dit : Fils de l’homme, ces os pourront-ils revivre ? Je répondis : Seigneur Eternel, tu le sais. Il me dit : Prophétise sur ces os, et dis-leur : Ossements desséchés, écoutez la parole de l’Eternel ! Ainsi parle le Seigneur, l’Eternel, à ces os : Voici, je vais faire entrer en vous un esprit, et vous vivrez ; Je vous donnerai des nerfs, je ferai croître sur vous de la chair, je vous couvrirai de peau, je mettrai en vous un esprit, et vous vivrez. Et vous saurez que je suis l’Eternel. Je prophétisai, selon l’ordre que j’avais reçu. Et comme je prophétisais, il y eut un bruit, et voici, il se fit un mouvement, et les os s’approchèrent les uns des autres. Je regardai, et voici, il leur vint des nerfs, la chair crût, et la peau les couvrit par-dessus ; mais il n’y avait point en eux d’esprit. Il me dit : Prophétise, et parle à l’esprit ! Prophétise, fils de l’homme, et dis à l’esprit : Ainsi parle le Seigneur, l’Eternel : Esprit, viens des quatre vents, souffle sur ces morts, et qu’ils revivent ! Je prophétisai, selon l’ordre qu’il m’avait donné. Et l’esprit entra en eux, et ils reprirent vie, et ils se tinrent sur leurs pieds : c’était une armée nombreuse, très nombreuse. » Ézéchiel 37 :1-10

Le réveil n’est pas la commotion ; le réveil ne s’exprime pas en le fait que les gens tombent pendant les réunions, le réveil, ce ne sont  pas les tremblements, ni beaucoup de bruits ; même si je n’ai rien de particulier contre tout cela, je sais une chose : cela n’indique pas le réveil.

Le réveil c’est un retour des cœurs à Dieu.

C’est un changement des préoccupations des cœurs des croyants pour les fixer passionnément aux intérêts du royaume de Dieu.

Lorsqu’il y a réveil, il y a la passion pour Dieu dans les cœurs des croyants.

Lorsqu’il y a réveil, la Seigneurie de Jésus-Christ est manifestée dans la vie des croyants.

Lorsqu’il y a réveil, le feu de Dieu embrase tout l’être du croyant pour le propulser à oser des choses « impossibles » pour Dieu.

Lorsqu’il y a réveil, il y a restauration des valeurs divines dans les cœurs et la vie des saints.

Ne me parlez pas des soient disant réveils de notre époque ; un réveil qui se limite à des gesticulations et des sensations dans les bâtiments d’églises, les gens rentrant chez eux les mêmes sans aucune transformation ?

Qui a ensorcelé cette génération ?

Ce que cette génération appelle réveil ne ressemble même pas à l’ombre de ce qu’Ezéchiel expérimenta dans la vallée de la mort.

Que quelque ossements bougent dans cette génération et nous crierons partout et publierons qu’un réveil a eu lieu à un tel endroit.

Sincèrement de vous à moi ; lorsqu’un os se déplace et se joint à un autre peut-on appeler cela réveil?

Ezéchiel après avoir prophétisé pour la première fois, savait qu’il était passé d’une montagne d’ossements desséchés à une vallée remplie de squelettes.

Nous faisons aujourd’hui des efforts dans l’église, dont celui d’essayer de coller les os les uns aux autres.

Nous organisons beaucoup de programmes, de séminaires, de conventions, de concerts, et j’en passe,  pour essayer de coller les os avec d’autres os.

Seulement on ne peut pas donner de vie à des os rassemblés même s’ils sont collés à la colle forte.

Ezéchiel ne s’était pas contenté d’avoir transformé une montagne d’ossements desséchés en une vallée de squelettes.

NON !

Lorsque les os se reconstituaient en squelettes, il y avait beaucoup de bruits dans la salle, les gens pouvaient tomber pendant les réunions, vibrer et manifester toutes autres choses, mais ils restaient des squelettes, et rien de plus.

Ceci devrait bien nous faire honte, parce qu’à la moindre chose dans nos églises, nous crions et publions qu’un réveil a déclenché.

Ezéchiel aurait pu chercher les média, après tout Dieu l’avait utilisé pour produire plusieurs squelettes!

Le réveil ne produit pas des squelettes, le réveil produit une armée prête pour les combats du Seigneur : «Je prophétisai, selon l’ordre qu’il m’avait donné. Et l’esprit entra en eux, et ils reprirent vie, et ils se tinrent sur leurs pieds : c’était une armée nombreuse, très nombreuse. »

Quelle honte aujourd’hui de voir ce que nous présentons comme étant le réveil spirituel.

Ezéchiel n’était pas du tout ému de voir les ossements transformés en squelettes ; il était préoccupé par une chose : il voulait revoir la vie, celle-là qui caractérise le peuple de Dieu dans toute Sa splendeur.

Voici mon cri pour le réveil, servit dans ce plat que certains appelleront « arrogance » et d’autres peut-être « orgueil ».

Je sais une chose c’est que l’église a un grand nombre de squelettes en son sein.

Ezéchiel ne se frappa pas la poitrine d’être ce « grand prophète » ou « homme de Dieu » qui a ramené les ossement desséchés en squelettes entiers.

Non !

Son inquiétude était même plus grandissante parce qu’il ne voyait pas la vie.

Comment pouvons-nous nous contenter du fait que les gens tombent dans nos réunions, s’agitent et appeler cela réveil ?

Il est clair qu’Ezéchiel n’avait pas les mêmes préoccupations que nous aujourd’hui.

Nous, nous recherchons à impressionner les hommes, nous voulons être célèbres; Ezéchiel lui, il voulait la vie en ces corps, il voulait que Dieu soit célébré par ces corps devenus vivants.

« La main de l’Eternel fut sur moi, et l’Eternel me transporta en esprit, et me déposa dans le milieu d’une vallée remplie d’ossements. Il me fit passer auprès d’eux, tout autour ; et voici, ils étaient fort nombreux, à la surface de la vallée, et ils étaient complètement secs. » Versets 1 et 2

Il y a d’énormes défis dans l’église, il y a tant de morts spirituels et tant d’infirmités ; comme c’était le cas pour Ezéchiel. Au lieu de nous tourner vers Dieu, nous nous tournons pour discuter sur des sujets banals et sans importance.

Nous nous donnons à nous critiquer les uns les autres, à nous disputer sur les titres et les postes dans les églises.

Si ce monde était déjà mort au temps de Jésus-Christ, alors cela veut dire que ce monde s’est depuis lors déjà tellement décomposé, et est devenu les ossements totalement secs.

Ce ne sont pas les séminaires des chrétiens qui vont répondre à la question que Dieu a posée à Ezéchiel « Il me dit : Fils de l’homme, ces os pourront-ils revivre ? »

Ce ne sont pas la multitude des programmes des églises qui vont répondre à cette question.

La question n’a pas affaire avec les réunions, les rassemblements, les conventions, etc.

La question a affaire avec la VIE.

Face aux défis de l’église, satan a réussi à nous distraire et à nous liguer les uns contre les autres.

La moralité dégradante des croyants dans l’église et la grande superficialité sont un défi immense.

Ces vieux bébés de 25 ans et plus dans l’église, qui n’ont jamais connu de croissance spirituelle ni de maturité sont un véritable défi.

La religion, les traditions humaines sont un véritable défi dans l’église aujourd’hui.

Les pupitres souillés par des agents de satan introduits dans l’église constituent un véritable défi dans l’église aujourd’hui. Jésus les a appelés « les loups déguisés en vêtements de brebis », et certains chrétiens osent penser qu’ils ne sont pas dans l’église ; ils boivent tout ce qu’on leur sert à boire sans aucun discernement ; et ils appellent tous ces agents de satan « homme de Dieu » et mélange ainsi le bon grain avec l’ivraie.

C’est un véritable défi!

Les prédicateurs d’illusions ont envahi la scène et nos brebis s’abreuvent si abondamment auprès de ces fontaines sans eau, voilà encore un des défis de l’église.

Et je pourrais passer toute une journée à énuméré les défis dont l’église fait face.

C’est dans cette même situation que Dieu plaça Ezéchiel.

Dieu le déposa au milieu d’une vallée remplie d’ossements desséchés, Dieu le fit passer tout autour et à coté « La main de l’Eternel fut sur moi, et l’Eternel me transporta en esprit, et me déposa dans le milieu d’une vallée remplie d’ossements. Il me fit passer auprès d’eux, tout autour ; et voici, ils étaient fort nombreux, à la surface de la vallée, et ils étaient complètement secs. »

Et Ezéchiel constata combien la mort avait fait son effet.

Comment pouvons-nous être aveugles à toute la condition présente de l’église ?

Comment pouvons-nous en être indifférents ?

Ce spectacle n’a pas laissé Ezéchiel indifférent ; il fut si bouleversé, si consterné, si vidé jusqu’au très fond de lui-même.

Le sommeil a fui ses yeux et l’envie de manger n’était pas au programme.

Et nous, nous pouvons voir tout cet état catastrophique de l’Eglise et du monde qui nous entoure et dormir profondément du Lundi à Dimanche, semaine après semaine : Quelle honte !

Comment pouvons-nous avoir la nourriture au rendez vous sur nos tables chaque jour devant un spectacle si ahurissant?

Si Dieu doit avoir un reproche contre l’église en ce moment c’est au sujet de son indifférence !

Ezéchiel perdit le sommeil, toute envie de manger, et il perdit tous ses raisonnements.

Oh voilà encore une terrible maladie de cette génération.

C’est une génération qui raisonne sur toute chose, raisonne sur la parole de Dieu, utilise la logique pour décider ses voies et non le Saint-Esprit.

Nous avons une génération qui ne prête pas l’oreille à Dieu, mais qui utilise ses analyses, ses raisonnements devenus très modernes et sophistiqués pour diriger l’église.

Quel drame !

Plusieurs aujourd’hui se lèvent pour dire qu’ils sont des prophètes, ils prophétisent et disent comment les vies des gens sont liées et enchainées par le diable ; mais ils n’apportent aucune solution.

De telles personnes ne sont pas des prophètes.

Je rencontre de plus en plus un grand nombre de chrétiens qui ont reçu des « prophètes » qui ont libéré sur eux des paroles « soit disant venant de Dieu » et qui les paralysent.

Je voudrais dire à tous ceux qui sont sous un tel effet ; rejetez ces paroles que vous avez écoutées et crues et qui vous lient et vous paralysent ; elles ne sont pas de Dieu.

Dieu envoie les prophètes pour solutionner les problèmes et non pour laisser Ses enfants dans une conscience de liens et d’emprisonnement mental ou spirituel.

Même lorsqu’un prophète prononce un jugement de la part de l’Eternel c’est pour apporter une solution.

Ezéchiel tendis ses oreilles à Dieu et le combat de la foi commença :

« Il me dit : Fils de l’homme, ces os pourront-ils revivre ? Je répondis : Seigneur Eternel, tu le sais. » Verset 3

La personne à gagner par Dieu n’était pas toute cette vallée d’ossements ; Dieu sait qu’Il a la puissance pour le faire.

La personne que Dieu devait gagner c’était Ezéchiel.

Ezéchiel devait d’abord être conquit par Dieu.

Dieu devait d’abord vaincre le doute en lui ; son incrédulité devait tomber.

Le prophète Ezéchiel portait la mort en lui ; le doute, le manque de foi est une caractéristique de la mort.

Dieu a posé la question à Ezéchiel parce qu’il a vu le gène et l’impossibilité que l’attitude de celui-ci exprimait.

Dieu Se leva donc pour aller en guerre contre son incrédulité.

Satan, le jour où Dieu trouvera quelques croyants qui soient résolus à voir le réveil éclater, sache que ta fin est arrivée.

Dieu cherche un homme !

Dieu cherche une femme !

Dieu cherche quelqu’un qu’Il peut entièrement conquérir pour Lui et alors ce réveil éclatera.

Cessons de nous plaindre de la direction des autres, arrêtons de nous lancer les cailloux les uns aux autres ; que chacun de nous se dispose devant Dieu pour être cet Ezéchiel de cette génération qui sera transporté dans les ossements desséchés de la condition déplorable de l’église et de l’humanité afin d’y apporter la vie.

Ezéchiel était déterminé à aller jusqu’au bout de ce combat, il voulait voir la vie.

Son but n’était pas de voir les ossements devenir des squelettes ; ni de voir les squelettes devenir des cadavres : Il voulait voir la vie, il voulait voir une armée debout et prête pour les combats du Seigneur.

Ce message s’adresse à ces braves frères et sœurs qui dans le monde sont en train de combattre pour le réveil de l’Eglise du Seigneur.

Bien aimés, persévérons et ne lâchons pas.

Dieu est en train d’agir, Il est en train de nous répondre progressivement et bientôt tu verras le fruit de tes labeurs et de tes larmes.

Oui,  il y a un nombre de saints, plusieurs sont même cachés dans les églises et  inconnus des hommes ; mais Dieu te connaît dans tes combats pour le réveil de Son église.

Sois ferme et persévère.

Shalom !

Ton compagnon dans les combats du Seigneur, Léopold Nembouet

 

PRIÈRES :

Prions ces quelques points au sujet du réveil dans le corps de Christ.

  1. Prions pour que le Seigneur éveille à nouveau la conscience de Ses enfants vis-à-vis de Lui.
  2. Prions pour que le Seigneur Jésus-Christ par Son Saint-Esprit, éveille la conscience de Ses enfants vis-à-vis de Sa sainteté.
  3. Prions afin qu’une grande conscience de la sainteté de Dieu envahisse à nouveau nos cœurs et l’Eglise du Seigneur.
  4. Prions afin que le Seigneur dans Sa grâce pour l’Eglise, allume un feu nouveau de passion pour Lui dans les cœurs de Ses enfants.
  5. Prions pour que le Saint-Esprit souffle Son vent de réveil dans l’église de Jésus-Christ.

 

 

 

LAISSER UNE REPONSE