« 1 Du temps de David, il y eut une famine qui dura trois ans. David chercha la face de l’Eternel, et l’Eternel dit : C’est à cause de Saül et de sa maison sanguinaire, c’est parce qu’il a fait périr les Gabaonites.
2 Le roi appela les Gabaonites pour leur parler. — Les Gabaonites n’étaient point d’entre les enfants d’Israël, mais c’était un reste des Amoréens ; les enfants d’Israël s’étaient liés envers eux par un serment, et néanmoins Saül avait voulu les frapper, dans son zèle pour les enfants d’Israël et de Juda. — 
3 David dit aux Gabaonites : Que puis-je faire pour vous, et avec quoi ferai-je expiation, afin que vous bénissiez l’héritage de l’Eternel ?
4 Les Gabaonites lui répondirent : Ce n’est pas pour nous une question d’argent et d’or avec Saül et avec sa maison, et ce n’est pas à nous qu’il appartient de faire mourir personne en Israël. Et le roi dit : Que voulez-vous donc que je fasse pour vous ?
5 Ils répondirent au roi : Puisque cet homme nous a consumés, et qu’il avait le projet de nous détruire pour nous faire disparaître de tout le territoire d’Israël,
6 qu’on nous livre sept hommes d’entre ses fils, et nous les pendrons devant l’Eternel à Guibea de Saül, l’élu de l’Eternel. Et le roi dit : Je les livrerai.
7 Le roi épargna Mephiboscheth, fils de Jonathan, fils de Saül, à cause du serment qu’avaient fait entre eux, devant l’Eternel, David et Jonathan, fils de Saül.
8 Mais le roi prit les deux fils que Ritspa, fille d’Ajja, avait enfantés à Saül, Armoni et Mephiboscheth, et les cinq fils que Mérab, fille de Saül, avait enfantés à Adriel de Mehola, fils de Barzillaï ;
9 et il les livra entre les mains des Gabaonites, qui les pendirent sur la montagne, devant l’Eternel. Tous les sept périrent ensemble ; ils furent mis à mort dans les premiers jours de la moisson, au commencement de la moisson des orges.
10 ¶ Ritspa, fille d’Ajja, prit un sac et l’étendit sous elle contre le rocher, depuis le commencement de la moisson jusqu’à ce que la pluie du ciel tombât sur eux ; et elle empêcha les oiseaux du ciel de s’approcher d’eux pendant le jour, et les bêtes des champs pendant la nuit.
11 On informa David de ce qu’avait fait Ritspa, fille d’Ajja, concubine de Saül.

12 Et David alla prendre les os de Saül et les os de Jonathan, son fils, chez les habitants de Jabès en Galaad, qui les avaient enlevés de la place de Beth-Schan, où les Philistins les avaient suspendus lorsqu’ils battirent Saül à Guilboa.
13 Il emporta de là les os de Saül et de Jonathan, son fils ; et l’on recueillit aussi les os de ceux qui avaient été pendus.
14 On enterra les os de Saül et de Jonathan, son fils, au pays de Benjamin, à Tséla, dans le sépulcre de Kis, père de Saül. Et l’on fit tout ce que le roi avait ordonné. Après cela, Dieu fut apaisé envers le pays. » 2 Samuel 21:1-14

Au cours du règne de David, il y eut une famine qui dura 3 ans. David se tourna vers l’Eternel pour comprendre l’origine de cette grande famine.

David avait assez de discernement spirituel pour comprendre que ceci n’était pas une simple catastrophe naturelle, mais qu’il s’agissait d’un problème spirituel.

Les choses qui lui arrivaient, il ne cherchait pas à les expliquer seulement au niveau

Humain, mais il se rapprochait de Dieu pour en trouver les causes spirituelles.

Il s’était certainement repenti de tous ses péchés et ceux de son peuple, mais la famine persistait, jusqu’à ce qu’il pose la question au Seigneur et que la cause lui soit révélée.

Prie avec moi :

  • Seigneur, délivre-moi d’une marche chrétienne humaine, simpliste et charnelle.

La cause de la famine c’est que Saül avait procédé à un génocide contre les Gabaonites.

Dans Exode 34:11-16, le Seigneur avait clairement et formellement interdit à Israël de faire alliance avec un peuple étranger.

Mais dans Josué 9:3-18, on voit malheureusement Josué et les dirigeants d’Israël entrain de désobéir à ce commandement du Seigneur, en concluant une alliance avec les

Gabaonites, sans avoir consulté l’Eternel.

Cette alliance, bien que contraire à la volonté de Dieu, devait être respectée par Israël, pour tous les temps.

Prie une fois de plus avec moi :

  • Seigneur, révèle-moi le sérieux que Tu attaches aux alliances, afin que j’arrête de les prendre à la légère au point de les briser si facilement.

Lorsque Saül accède au pouvoir, sans consulter le Seigneur, sans consulter le passé, il décide d’exterminer les Gabaonites!

David consulte l’Eternel qui lui révèle la cause de la famine et il s’engage à faire la restitution. Lorsqu’il s’y engage, il s’assure qu’il ne brise pas lui-même une alliance qu’il avait établie avec Jonathan.

Ceci se voit (verset 7) dans sa sélection des membres de la famille de Saül qu’il doit

livrer aux Gabaonites. Il s’abstient de choisir un fils de Jonathan, à cause de l’alliance

d’amitié qu’ils avaient faite ensemble devant l’Eternel. Il préfère aller choisir les 5 enfants de Mérab, car, il n’avait jamais pardonné le fait que cette femme ne lui avait pas été donnée pour épouse.

David, l’homme selon le cœur de Dieu n’était pas délivré de la rancune!

(1 Samuel18:17-19). Mais il connaissait l’importance des alliances et les conséquences

tragiques du fait de les rompre.

Dieu a conclu avec moi une alliance éternelle par le sang de Jésus et Il ne la brisera

jamais. Moi aussi je dois respecter les alliances comme Lui car je suis fait à Son image!

  • Seigneur, accorde-moi de recenser les domaines de famine dans ma vie, de Te

consulter pour en savoir la cause et d’entreprendre les restitutions nécessaires.

Par Barthelemy Ndongo

LAISSER UNE REPONSE