Luc 21 :1-4

« Jésus, ayant levé les yeux, vit les riches qui mettaient leurs offrandes dans le tronc. Il vit aussi une pauvre veuve, qui y mettait deux petites pièces.  Et il dit: Je vous le dis en vérité, cette pauvre veuve a mis plus que tous les autres; car c’est de leur superflu que tous ceux-là ont mis des offrandes dans le tronc, mais elle a mis de son nécessaire, tout ce qu’elle avait pour vivre.»

Que diriez-vous si on vous annonçait que dans les cieux il y a comme un tronc dans lequel est évaluée l’offrande de votre vie en qualité et en quantité, par rapport à Dieu et à Son œuvre? Et s’il y avait un bulletin de notes, seriez-vous heureux de le recevoir ou alors honteux, ou encore vous auriez-vous peur?

Ce récit nous narre l’histoire d’une  femme « multimilliardaire ». Cette veuve pauvre du point de vue des hommes, était la plus riche donatrice du point de vue de Dieu. Oô Combien époustouflante est l’évaluation divine!!!

Ce n’est pas la quantité de son offrande qui l’a mise en tête de liste devant Dieu, mais la qualité de son offrande en correspondance directe avec son attitude de cœur vis-à-vis de Dieu. Son estimation de Dieu et de l’œuvre de Dieu était si grande qu’elle ne pouvait rien réserver de ce qu’elle possédait pour vivre, l’œuvre de Dieu engloutissait tout.

C’est notre offrande de cœur et de vie qui nous distingue devant Dieu, notre offrande en tout point de vue en ce qui concerne les intérêts du royaume de Dieu. Tu es grand spirituellement, ou devant le Seigneur Jésus sur la base de ce qui sort de toi pour être investi dans le tronc des intérêts de Dieu et non le contraire. Et notre cœur est la véritable balance de notre offrande.

Il est dit de la veuve : « cette pauvre veuve a mis plus que tous les autres » or celui qui donne le plus est forcement le plus riche!! Mais celle-ci avait déclassé les grands riches à partir de son attitude de cœur qui suivait son don, plutôt que par la quantité extérieure d’argent qu’elle avait mise dans le tronc.

La grandeur d’une offrande à Dieu n’est pas dans sa quantité, mais elle est directement liée à la réalité intérieure de notre cœur par rapport à l’attitude de donner. Celui qui puise dans son tout pour œuvrer ou donner à Dieu est plus riche que celui qui donne des millions à partir de son superflu. Si mon don n’est pas sacrificiel alors il fait partie du superflu.

Comment est-ce que je m’investis pour aider les frères? Combien de temps je passe en prière pour l’œuvre de Dieu ? Comment est mon don financier face aux besoins des autres ou de l’œuvre de Dieu? Suis-je en train d’investir dans une œuvre de cœur ou avec des calculs? Est-ce que je mets de la qualité de cœur dans ce que j’investis pour Dieu?

Je suis superficiel lorsque j’investis dans le royaume de Dieu moins que ce qui est dans le Tout. Nous avons tous la capacité d’investir  soit notre superflu, ou alors notre Tout dans le tronc des intérêts de Dieu. Suis-je quelqu’un qui fait du tri, qui est réticent et qui impose des sabots de réserve à la main généreuse de mon cœur?

Cette femme était certainement pauvre financièrement, mais elle était d’une richesse spirituelle immense! Et personne des donateurs ce jour-là ne l’égalait avec ces deux pièces car : « elle a mis de son nécessaire, tout ce qu’elle avait pour vivre ».

En réalité on est  pauvre spirituellement de façon volontaire, avec un cœur totalement paresseux et désengagé dans la quête de Dieu. Nous  avons tous les mêmes opportunités d’être riche à l’égard de Dieu.

Seigneur puisses-tu apporter Ta lumière et briser les penchants de réserve de mon cœur et faire germer en moi un donateur d’un cœur large et entier !  Amen.

SUJETS DE PRIERE

  1. Seigneur pardonne-moi pour des attitudes de réserve et de cupidité qui ont gagné mon cœur.
  2. Seigneur pardonne-moi pour un manque d’investissement sur Ton œuvre et sur la vie des bien-aimés autour de moi.
  3. Au nom de Jésus, je déracine toute ronce et je détruis toute épine dans mon cœur qui empêche que la semence de don sacrificel à Dieu germe et grandisse normalement.
  4. Seigneur, qu’un sens de fidélité au don à Dieu par les dîmes et offrandes germe et mûrisse en moi.
  5. Au non de Jésus, je casse les réserves de mon cœur qui s’opposent à la main généreuse vis-à-vis de l’homme.
  6. Seigneur, ouvre mes yeux afin que je comprenne que c’est notre offrande de cœur et de vie qui nous distingue devant Dieu.
  7. Seigneur, apprends-moi à devenir un véritable investisseur dans les cieux.
  8. Seigneur, accorde-moi de comprendre que celui qui donne de cœur est celui qui est riche devant Toi.
  9. Seigneur accorde-moi d’obéir à ce commandement : Ne vous amassez pas des trésors sur la terre, où la teigne et la rouille détruisent, et où les voleurs percent et dérobent; mais amassez-vous des trésors dans le ciel, où la teigne et la rouille ne détruisent point, et où les voleurs ne percent ni ne dérobent. (Matthieu 6:19-20 )
  1. Père, accorde-moi de saisir que je suis grand spirituellement, ou devant le Seigneur Jésus sur la base de ce qui sort de moi pour être investi dans le tronc des intérêts de Dieu.
  2. Seigneur, ouvre mes yeux afin que je discerne ces nombreuses opportunités de remporter les richesses éternelles qui sont nombreuses de par les besoins pour Ton œuvre dans le monde entier.
  3. Seigneur, gratifie-moi d’un sens vrai d’évaluation de l’investissement de ma vie pour Ton œuvre, afin de remettre en question mes élans de réserve.
  4. Seigneur, accorde-moi de savoir que mon offrande est évaluée méticuleusement par Toi sur la base de mon attitude de cœur face au don pour Ton œuvre.
  5. Seigneur, au nom de Jésus-Christ, je rejette toute attitude calculatrice vis-à-vis de Ton œuvre pour ce qui est du don financier.
  6. Seigneur, accorde-moi la révélation profonde de ce verset de Luc 6:38  « Donnez, et il vous sera donné: on versera dans votre sein une bonne mesure, serrée, secouée et qui déborde; car on vous mesurera avec la mesure dont vous vous serez servis ».
  7. Seigneur, apprends-moi à m’identifier moi-même comme un don et une offrande afin de ne pas juste donner mes possessions, mais de me donner en premier.
  8. Seigneur, accorde-moi de Te faire des offrandes pures et agréables.
  9. Seigneur, apprends-moi comment semer dans Ton œuvre avec Foi et zèle.
  10. Seigneur, je prie que tu me donnes d’être fidèle devant le tronc de l’offrande chaque mois de cette année.
  11. Seigneur merci pour Ton œuvre dans mon cœur en ce moment de prière.

Par évangéliste Achille Moukoudi

LAISSER UNE REPONSE