Jean20 : 1-17

« Le premier jour de la semaine, Marie de Magdala se rendit au sépulcre dès le matin, comme il faisait encore obscur; et elle vit que la pierre était ôtée du sépulcre.

Elle courut vers Simon Pierre et vers l’autre disciple que Jésus aimait, et leur dit: Ils ont enlevé du sépulcre le Seigneur, et nous ne savons où ils l’ont mis.

Pierre et l’autre disciple sortirent, et allèrent au sépulcre. Ils couraient tous deux ensembles. Mais l’autre disciple courut plus vite que Pierre, et arriva le premier au sépulcre; s’étant baissé, il vit les bandes qui étaient à terre, cependant il n’entra pas.

Simon Pierre, qui le suivait, arriva et entra dans le sépulcre; il vit les bandes qui étaient à terre, et le linge qu’on avait mis sur la tête de Jésus, non pas avec les bandes, mais plié dans un lieu à part.

Alors l’autre disciple, qui était arrivé le premier au sépulcre, entra aussi; et il vit, et il crut.

Car ils ne comprenaient pas encore que, selon l’Écriture, Jésus devait ressusciter des morts.

Et les disciples s’en retournèrent chez eux.

Cependant Marie se tenait dehors près du sépulcre, et pleurait. Comme elle pleurait, elle se baissa pour regarder dans le sépulcre; et elle vit deux anges vêtus de blanc, assis à la place où avait été couché le corps de Jésus, l’un à la tête, l’autre aux pieds.

Ils lui dirent: Femme, pourquoi pleures-tu? Elle leur répondit: Parce qu’ils ont enlevé mon Seigneur, et je ne sais où ils l’ont mis.

En disant cela, elle se retourna, et elle vit Jésus debout; mais elle ne savait pas que c’était Jésus. Jésus lui dit: Femme, pourquoi pleures-tu? Qui cherches-tu? Elle, pensant que c’était le jardinier, lui dit: Seigneur, si c’est toi qui l’as emporté, dis-moi où tu l’as mis, et je le prendrai.

Jésus lui dit: Marie! Elle se retourna, et lui dit en hébreu: Rabbouni! C’est-à-dire, Maître!

Jésus lui dit: Ne me touche pas; car je ne suis pas encore monté vers mon Père. Mais va trouver mes frères, et dis-leur que je monte vers mon Père et votre Père, vers mon Dieu et votre Dieu. »

Dans ce passage nous voyons trois personnes qui sont allés à la rencontre de Jésus et qui ont eu des expériences différentes. Elles sont toutes les 3 venues au même endroit mais ont eu des expériences différentes. En introduisant ce message j’aimerais que tu saches que ce phénomène se produit chaque jour tant dans les réunions d’églises que dans les moments de dévotion de méditation ou de prière des enfants de Dieu à travers le monde.

Ces trois personnes (Pierre, Jean et Marie de Magdala) sont venues dans la présence de Jésus mais une seule des trois a vu Jésus. Nous allons regrouper ces trois personnes en 2 catégories  et tirer l’enseignement que le Seigneur voudrait nous donner.

1. Cas de Pierre et Jean

Lorsque Marie leur a donné l’information selon laquelle Jésus n’était plus dans le tombeau, ils sont allés voir ce qui s’étaient réellement passé. Ils ont vu le miracle qui s’était produit, ils ont juste vu les faits, mais malheureusement ils n’ont pas rencontré Jésus.

Ceci se traduit de nos jours à l’Église par le fait que, beaucoup de croyants ou de personnes vont à l’Église comme pour assister à un spectacle où ils vont voir des miracles et des prodiges, où alors ils vont écouter des enseignements de beaux messages et des révélations,  ces personnes rentrent généralement chez eux sans toucher Jésus, sans avoir une rencontre avec Jésus et leur vie reste sans être transformée peu importe leur nombre d’année dans l’Église. Ces personnes ont plutôt des rencontres avec des faits, des miracles mais pas avec Jésus. Lorsque nous venons dans la présence de Dieu, au-delà des miracles, des guérisons ou de quoi d’autre que ce soit c’est d’abord pour rencontrer Jésus. Regardons à l’attitude de Marie.

2. Cas de Marie de Magdala.

J’aimerai d’abord que tu saches que Marie de Magdala est la seule des trois personnes qui a rencontré Jésus. En regardant à son attitude et à ses prédispositions voyons ce qui a fait la différence de manière à ce qu’elle rencontre Jésus.

Nous voulons avant tout attirer ton attention sur le fait qu’il y a des prédispositions pour rencontrer Jésus quand nous allons dans sa présence et que le fait d’aller juste à une réunion  ou alors de se lever pour avoir un moment de dévotion ne suffit pas pour rencontrer Jésus.

La première chose qui ressort de l’attitude de Marie c’est :

  • Jésus était sa priorité

Marie de Magdala se rendit au sépulcre dès le matin, comme il faisait encore noir : en faisant ceci elle était entrain de donner la priorité de sa journée à sa rencontre avec Jésus. Pour rencontrer Jésus il faut qu’il soit ta priorité. David accordait la priorité à Dieu dans son temps « Éternel! Le matin tu entends ma voix; Le matin je me tourne vers toi, et je regarde » Psaumes 5:3. Dieu aussi de son coté veux communier avec toi le matin et tout au long de la journée « Il (Le Seigneur) éveille, chaque matin, il éveille mon oreille, pour que j’écoute comme écoutent des disciples. » (Esaïe 50:4b).

  • Marie était Patiente

Dans cette histoire, lorsque Pierre et Jean sont partis, Marie est restée attendre au sépulcre jusqu’à ce qu’elle a eu la rencontre. Ceux qui sont pressé de partir de la présence de Dieu passent souvent à coté de beaucoup de chose.

  • Jésus seul pouvait la combler

Lorsque Marie est restée attendre devant la tombe, quand elle s’est baissée pour regarder elle a vu  deux anges. C’était déjà quelque chose d’extraordinaire que les autres disciples n’avaient pas expérimenté mais cela ne l’a pas comblé.

Souvent des enfants de Dieu ont de telles rencontres et ils en sont satisfaits, ils ont un miracle et ils s’arrêtent là. Cela ne devrait pas être ainsi. Au-delà des rencontres avec les anges, une quelconque expérience surnaturelle ou alors un miracle, ton focus doit être Christ. Ton but doit être de rencontré Jésus.

Marie de Magdala avait un vide que seul Jésus pouvait combler. Et gloire à Dieu son vide a été comblé car lorsqu’elle s’est tournée elle a vu le Maître ; bien qu’elle ne l’ait pas reconnu au premier regard dès qu’Il a parlé elle a reconnu le Jésus et ils ont communié.

Cher frère en Christ, tu es certainement allé depuis un bon nombre d’année à l’Eglise avec un mauvais but et tu as toujours raté Jésus et ta vie n’a pas connu grande transformation. J’aimerais que tu saches pendant que tu lis ce message le Seigneur fait de toi un passionné de Jésus ; il te transforme en quelqu’un qui sait attendre dans la présence de Dieu, quelqu’un qui ne trouve son plaisir et sa satisfaction qu’en Jésus seul. Il fait de toi quelqu’un qui va à L’Église et dans ses moments de dévotion avec pour unique but de rencontrer Jésus et communier avec Lui.

Que le Seigneur te bénisse richement

Par Pasteur William ATINE

LAISSER UNE REPONSE