LES ARRHES DE L ESPRIT

  1. Introduction :

2 Corinthiens 1 : 21-22 « Et celui qui nous affermit avec vous en Christ, et qui nous a oints, c’est Dieu, lequel nous a aussi marqués d’un sceau et a mis dans nos cœurs les arrhes de l’Esprit. »

2 Corinthiens 5 :5 « Et celui qui nous a formés pour cela, c’est Dieu, qui nous a donné les arrhes de l’Esprit. »

Les arrhes c’est la garantie que l’on verse en avance pour l’accomplissement d’un ouvrage, d’une œuvre ou d’un service qui sera rendu plus tard.

Nous lisons dans le livre de Genèse une histoire très intéressante qui illustre assez la notion de « arrhes »

Ge 38 : 15-26

« 15 Juda la vit, et la prit pour une prostituée, parce qu’elle avait couvert son visage.

16  Il l’aborda sur le chemin, et dit: Laisse-moi aller vers toi. Car il ne connut pas que c’était sa belle-fille. Elle dit : Que me donneras-tu pour venir vers moi ?

17  Il répondit : Je t’enverrai un chevreau de mon troupeau. Elle dit : Me donneras-tu un gage, jusqu’à ce que tu l’envoies ?

18  Il répondit : Quel gage te donnerai-je ? Elle dit : Ton cachet, ton cordon, et le bâton que tu as à la main. Il les lui donna. Puis il alla vers elle ; et elle devint enceinte de lui.

19  Elle se leva, et s’en alla ; elle ôta son voile, et remit ses habits de veuve.

20  Juda envoya le chevreau par son ami l’Adullamite, pour retirer le gage des mains de la femme. Mais il ne la trouva point.

21  Il interrogea les gens du lieu, en disant : Où est cette prostituée qui se tenait à Enaïm, sur le chemin ? Ils répondirent : Il n’y a point eu ici de prostituée.

22  Il retourna auprès de Juda, et dit: Je ne l’ai pas trouvée, et même les gens du lieu ont dit : Il n’y a point eu ici de prostituée.

23  Juda dit : Qu’elle garde ce qu’elle a ! Ne nous exposons pas au mépris. Voici, j’ai envoyé ce chevreau, et tu ne l’as pas trouvée.

24 ¶  Environ trois mois après, on vint dire à Juda : Tamar, ta belle-fille, s’est prostituée, et même la voilà enceinte à la suite de sa prostitution. Et Juda dit: Faites-la sortir, et qu’elle soit brûlée.

25  Comme on l’amenait dehors, elle fit dire à son beau-père : C’est de l’homme à qui ces choses appartiennent que je suis enceinte ; reconnais, je te prie, à qui sont ce cachet, ces cordons et ce bâton.

26  Juda les reconnut, et dit : Elle est moins coupable que moi, puisque je ne l’ai pas donnée à Schéla, mon fils. Et il ne la connut plus. »

 

Cette histoire bien que a connotation négative illustre bien ce que nous allons développer en introduction de ce chapitre.

Juda avait un fils premier né nommé Er qui épousa une femme nommé Tamar. Er mourut sans laisser de progéniture pour relever son nom……..

Au verset 17 et 18, nous voyons la que Juda a promis de payer les services de Tamar en envoyant un chevreau.

Tamar a demandé des gages :

  • Son cachet
  • Son cordon
  • Son bâton

C est une excellente illustration de ce que nous allons voir dans les arrhes de l’Esprit.

Les Arrhes sont des sommes versées par un client avant la livraison des biens et service qu’il attend de recevoir.

Les arrhes de l’Esprit sont les divers :

  • Dons
  • Ressources
  • Manifestations
  • Capacités, grâces, etc.

Que le Saint Esprit donne au croyant en avance pour accomplir les desseins de Dieu.

C est l’assurance de la garantie de l’exécution de cette œuvre.

Le Saint Esprit est la banque totale des ressources du ciel

Toutes les ressources du ciel se trouvent dans le Saint Esprit.

Le Saint Esprit est un acompte dans lequel tu peux puiser les ressources pour ta mission ; ces ressources sont appelées les arrhes de l’Esprit.

Les arrhes de l’Esprit parlent de l’engagement de Dieu vis-à-vis de nous

Les arrhes de l’Esprit parlent de la totale confiance que Dieu a en nous.

Dieu nous fait tellement confiance au point qu’Il prend toute sa banque du ciel et la place en nous, la met à notre disposition.

Dieu fait des dépôts avant que nous n’ayons accomplis Son œuvre.

Les arrhes de l’Esprit sont la totale démonstration de l’amour de Dieu pour nous.

Avant que nous n’ayons fait quoi que ce soit, Dieu prend tout ce qu’il a comme ressources et Il met en nous afin que nous Lui livrions le service appelé « Ses desseins dans nos vies » plus tard.

Il a tellement confiance en toi ;

Il te croit tellement au point de déposer ses immenses sommes et ressources avant que toi et moi nous n’ayons effectué le travail.

Dieu ne se sent pas dans l’insécurité à ton sujet.

Dieu ne pense même pas que tu peux faire faillite, que tu peux échouer sa mission ;

Il a totalement confiance en toi et en ton succès.

Les arrhes de l’Esprit expriment l’engagement de Dieu, une caution que Dieu donne, caution non remboursable qu’Il verse pour nous.

Trop de chrétiens se sentent dans l’insécurité pour servir Dieu

Ils passent le temps à regarder à leurs échecs, à leurs infirmités, à leurs manquements.

Ils sont hantés par la peur d’échouer.

Non, Dieu Lui Il a totale confiance en toi.

Les arrhes de l’Esprit expriment le concept de la fidélité de Dieu vis-à-vis de nous.

Arrhes ………………………………. Sceau

Ephésiens 1 : 13 « En lui vous aussi, après avoir entendu la parole de la vérité, l’Evangile de votre salut, en lui vous avez cru et vous avez été scellés du Saint-Esprit qui avait été promis »

Arrhes ………………………………. Prémices

Romains 8 : 23 « Et ce n’est pas elle seulement ; mais nous aussi, qui avons les prémices de l’Esprit, nous aussi nous soupirons en nous-mêmes, en attendant l’adoption, la rédemption de notre corps. »

  1. La communion du Saint Esprit:

2 Corinthiens 13 :13 « Que la grâce du Seigneur Jésus-Christ, l’amour de Dieu, et la communication du Saint-Esprit, soient avec vous tous ! »

1 Corinthiens 1:9  « Dieu est fidèle, lui qui vous a appelés à la communion de son Fils, Jésus-Christ notre Seigneur. »

Aujourd’hui nous allons parler de ce que je considère être les premières arrhes ou garanties de l’Esprit en nous : La communion.

La communion avec Dieu est la première chose que Dieu nous a donné lorsque nous sommes venus à Christ.

La Bible dit :

Romains 5:10  « Car si, lorsque nous étions ennemis, nous avons été réconciliés avec Dieu par la mort de son Fils, à plus forte raison, étant réconciliés, serons-nous sauvés par sa vie. »

2 Corinthiens 5:18  « Et tout cela vient de Dieu, qui nous a réconciliés avec lui par Christ, et qui nous a donné le ministère de la réconciliation. »

  • Réconciliés veut dire être ramené ensemble
  • Etre ramené à être un
  • La réconciliation indique qu’il y avait des problèmes avant, mais que l’une des parties a fait le sacrifice, des concessions énormes pour ramener les deux parties ensemble.
  • Réconcilié veut dire que les deux sont attachés maintenant.
  • Les deux constituent un seul.

Quel est donc la place de la communion après la réconciliation?

Après la réconciliation, Dieu ne nous a pas gardés à distance

Dieu ne nous a pas gardés dans les périphéries de Sa vie et de Ses choses ; Dieu nous a pris pour que nous fassions parti au quotidien de sa vie et de tous ce qui Le concerne : C’est cela la communion.

C’est le don de soit même de façon continuel et quotidienne pour partager ensemble la même vie et les mêmes sentiments.

La communion parle d’une union dynamique, d’une union vivante ou il y a échange mutuel de façon continuelle.

L’histoire d’Absalom et David illustre un peu ce que nous voulons dire.

Après qu’Amnon ait violé Tamar sœur d’Absalom, celui-ci a monté un coup et il a tué son frère Amnon pour se venger du déshonneur qu’Amnon avait apporté sur sa sœur.

Absalom s’est enfui loin du roi David son Père qui était très en colère contre lui.

Après 3 ans, Joab et Absalom ont monté un coup qui a permis au roi David de faire revenir Absalom à Jérusalem (c’est-à-dire à revenir dans la ville de la paix, dans la cité de Dieu)

2 Samuel 14 :23-24  « Et Joab se leva et partit pour Gueschur, et il ramena Absalom à Jérusalem. Mais le roi dit : Qu’il se retire dans sa maison, et qu’il ne voie point ma face. Et Absalom se retira dans sa maison, et il ne vit point la face du roi. »

Absalom était revenu à Jérusalem,

Le roi l’avait pardonné ;

Mais il ne pouvait pas voir la face du roi.

Il n’avait pas d’accès à la communion avec le roi.

La communion de l’Esprit nous transporte tout droit à voir la face du Roi Jésus Christ en ceci à chaque moment que nous le voulons.

Qu’est ce que le langage de la communion de l’Esprit dit ?

La communion nous garanti la crédibilité aux ressources de Dieu placé dans le Saint Esprit.

La communion dit : « Tu m’appartient et Je t’appartient »

La communion dit : « Nous sommes fait ensemble pour tout partager ensemble »

La communion dit : « je me donne totalement a toi de manière a combler tout vide et tout manquement en toi »

La communion dit : « Je t’aime tellement que je ne peux pas me passer une seule seconde de toi ».

La communion dit : « Je te donne mon cœur et je partage toute chose avec toi »

La communion : une marque de confiance totale :

Avec ce que nous réalisons du langage de la communion de l’Esprit ; nous comprenons que la communion de l’Esprit est un gage de l’engagement total de Dieu a notre endroit.

Par Sa communion avec nous, Dieu dit je me donne entier à toi dans une totale confiance.

La communion : une atmosphère d’échange :

La communion est une atmosphère d’échange mutuelle ;

C’est dans la communion avec Dieu que Dieu et toi vous échangez toutes choses et vous échangez sur toutes choses.

  • De vos attentes
  • De vos déceptions
  • De vos folies
  • De vos erreurs
  • De vos besoins
  • De vos peurs
  • De vos joies

J’insiste sur le faite que c’est d’abord une atmosphère que tu crée avec le Saint Esprit.

Il ne s’agit pas tout d’abord des choses à faire, il s’agit d’une atmosphère de partage, d’échange.

Dieu te bénisse pendant que tu cultive et développe ta communion avec le Saint Esprit.

Lire aussi partie 2

Par Léopold Nembouet, serviteur de Jésus Christ.

 

 

 

LAISSER UNE REPONSE